Voyager léger on connait! Nous sommes le genre de famille capable de rentrer à quatre dans deux valises « carry-on » pour nos vacances. On ne dirait pas un exploit juste comme ça, mais il faut dire que nous avions également dans les valises: une console Xbox, les manettes, la base de recharge et les jeux avec les pochettes. Pas peu fier de cet exploit! Nous partons toujours du principe que nous pouvons minimiser les vêtements en faveur de faire plus de lavages ou que nous pourrons facilement nous débrouiller pour trouver ce qui manque sur place. Par contre, pour un voyage de plusieurs mois, dans lequel il faudra se déplacer fréquemment et acheter le moins possible afin de réduire le budget, c’est une autre histoire! Pour ce genre de voyage, nous voulons être certain d’avoir nos essentiels, d’être le plus léger possible et de favoriser des objets qui ont plusieurs fonctions (Pensez aux pauvres dos des enfants qui porteront nos affaires!!!). Pour nous aider dans cette démarche, nous avons demandé à des voyageurs d’expérience de partager leurs accessoires indispensables et versatiles pour voyager léger.


Paréo et sac multifonctions

Wait & Sea - Pareo et sac multifonctionsQuand on voyage, c’est souvent avec Jasmine, notre 4X4 semi-aménagé. On a pris le partis de ne pas aménager l’intérieur, parce que le véhicule est de toute façon un véritable transformer et nous l’avons bien équipé. Cela dit, ça demande aussi de l’organisation et d’optimiser la place, du coup on a nos petites techniques simples et minimalistes. On privilégie aussi les objets à plusieurs utilisations, parce que c’est pratique et simple. Par exemple le paréo offert par belle-maman, me sert de paréo la journée, de plaid pour nos jambes le soir, de robe la journée, ou de pull/cape quand il fait froid. Il nous a également servi de rideau quand on était encore mal équipés. On s’en sert aussi pour protéger les objets fragiles, voir même de serviette quand il y a eu un oubli. C’est vraiment génial le paréo, peu de place, multiples utilisations, toujours avec soi. Par contre il n’est pas discret, mais on ne voyage pas pour faire un défilé de mode 😉

Le second objet très versatile chez nous, c’est notre sac de randonnée (60l), qui se transforme en sac de voyage, ou en sac de course, sac de plage, voir même sac de rangement pour notre canoë gonflable. Un sac pour tout, pas besoin de s’encombrer !

Chrys et AlexWait and Sea

Serviette en microfibre et steripen

Moi mes souliers - SteripenLe meilleur conseil pour voyager léger, c’est de retirer le plus possible de choses dans son sac ou sa valise, mais disons que ce conseil a ses limites. Pour réduire le plus possible l’espace et le poids de mes bagages, j’apporte toujours une serviette en microfibre. Bon, c’est évident, ça sert de serviette, mais c’est aussi très polyvalent comme accessoire de voyage. Vous pouvez l’utiliser comme serviette de plage, vous protéger du froid comme foulard (de là l’intérêt d’une couleur neutre), éponger des dégâts spontanés, vous en servir comme oreiller dans les transports en commun, l’utiliser autour de votre corps pour sortir de la salle de bains partagée, pas seulement pour vous éponger (prenez-la assez grande). Bref, une serviette en microfibre est légère, douce et ultra absorbante en plus de prendre très peu de place en comparaison avec une serviette traditionnelle.

Si vous voulez rester hydrater et protéger la planète du même coup, le SteriPen est pour vous! Avec les années, je me suis forgé une bonne réputation de folle de SteriPen… et pourtant, je ne suis même pas ambassadrice officielle, hahaha! En fait, il s’agit d’un petit gadget à lumière UV que l’on plonge dans un verre d’eau ou dans notre gourde et qui neutralise les bactéries afin qu’elles ne puissent plus se reproduire et donc nous rendre malade. C’est parfait pour boire de l’eau potable partout, partout. Non seulement c’est léger et pratique, mais c’est si intelligent pour la planète. Quand on a voyagé un peu, on a vite fait de remarquer la quantité de bouteilles d’eau que l’on consomme, surtout par grande chaleur, alors imaginez comment ça pollue en plus de coûter cher. Le SteriPen est donc un geste responsable en plus d’aider à voyager intelligemment, car on a toujours accès à de l’eau potable et en plus on économise!

Si jamais ça vous intéresses, vous pouvez aller voir mon guide complet.

JenniferMoi, mes souliers

Étui pour appareil photo

Les Géonotrices - Sac photoLorsque je regardais les sacs photos pour voyager, je n’étais jamais satisfaite. Soit ils étaient trop gros ou trop cher, parfois il n’y avait pas l’espace pour mon ordinateur portable ou encore pas l’espace pour d’autres affaires (ce qui est important pour moi en tant que randonneuse).

En y réfléchissant, je me suis dit qu’il devait bien y avoir une solution pour que je garde mon sac à dos quotidien (et de randonnée à la journée) et que je puisse y placer mon matériel photo. J’ai effectivement trouvé l’accessoire idéal pour ça : un étui pour appareil photo. C’est une pochette rigide dans laquelle il est possible de mettre un appareil de style hybride et un ou deux objectifs, voir plus suivant la taille de l’étui que vous achetez. De plus, vous pouvez remodeler l’intérieur à votre goût et donc y mettre ce que vous voulez au final. C’est parfait pour moi car, lorsque je ne souhaite pas prendre mon matériel photo, je retire l’étui et mon sac redevient tout à fait ordinaire. Quand j’ai besoin, je remet simplement l’étui dans le sac. Il a le format idéal et me permet en plus de glisser mon ordinateur et de le maintenir à plat contre mon dos.

Pour conclure, j’ai un accessoire pratique, peu encombrant et qui me permet de garder mon sac à dos que j’adore. Tout ça pour 25€ au lieu des 200€ environ pour un sac photo comme je voulais. 😅

Points positifs :

  • Sac modulable
  • Je garde mon sac à dos favoris

 
Ponts négatifs :

  • Ce n’est pas un sac tout-en-un
  • Je dois prendre le temps de « bidouiller » des attaches extérieures en plus pour les trépieds

CandieLes Géonautrices

Le couteau suisse

The travellinside - Le couteau suisseAyant fait des études de design industriel, c’est assez contradictoire que je vous parle de cet objet, car il est injustement jugé dans ce milieu. Il est déploré comme étant l’objet anti-design, qui propose trop de fonctions sans en occuper une seule efficacement. He bien je démens totalement cette idée, car cet outil multifonctions m’a pour le coup bien servi, et de manière efficace, il faut avouer qu’il est plutôt d’une fabrication de qualité (dû à l’exigence Suisse sûrement ;-)) .

Je l’ai alors redécouvert lors d’un road trip en Australie, et il m’est apparu comme l’objet indispensable en voyage, notamment en mode camping ou routard. Il n’a pas la prétention de vous offrir un couteau de cuisine dernier cri, ou un tournevis qui vous permet de faire du bricolage lourd, mais plutôt des outils de dépannages, qui peuvent vous aider dans multiples situations croyez-moi! Le seul problème peut être, et de ne pas se le faire piquer, c’est un peu comme un briquet en fait, tout le monde s’en sert et il est facile à glisser malencontreusement dans la poche.

Voilà moi depuis je ne pars jamais sans mon couteau Suisse ! Je vous conseille le modèle basic, trop de fonction tue les fonctions… et surtout n’oubliez pas de le mettre dans votre bagage en soute lorsque vous prenez l’avion 😉 bon voyage !

AnaîsThe travellin’side

Le téléphone portable

Plume Isandre - téléphone intelligentLe téléphone portable, pour moins se charger lors de ses voyages est, à l’heure actuelle, une évidence. Il nous sert déjà bien sûr à téléphoner et photographier, mais dans le cadre de cet article, je voulais vous présenter plus particulièrement deux points qui m’ont permis de voyager plus léger (alors que je ne possède pour l’instant qu’un téléphone qui dispose de très peu de mémoire). 

Tout d’abord, ayant des problèmes de tension, je devais auparavant me promener avec un tensiomètre : c’est  encombrant,  c’est peu pratique à utiliser, et en plus c’est cher (dans les 50 euros, voire plus). Je dispose maintenant d’une application sur le téléphone, Fingerblood, qui me permet de vérifier ma tension juste en appuyant mon pouce sur l’appareil.  

La deuxième fonction dont je souhaitais vous parler plus particulièrement, c’est de l’utilisation de son téléphone pour ne pas transporter de livre (ou moins de livres si on est aussi incorrigible sur le sujet que moi) : pour ma part, je lis sur mon téléphone en PDF pendant les voyages, car j’en profite pour avancer sur les livres que je dois chroniquer. Mais il existe de nombreuses applications qui vous permettront de lire sur votre téléphone. En voilà quelques-unes recommandées par les blogueurs du groupe Facebook « entraide entre blogueurs littéraires » : la célèbre appli Kindle d’Amazon mais aussi Google Livres, Kobo, Lithium, Aldiko, Wattpad. En ce qui concerne le confort de lecture, il faut penser à bien régler la luminosité.

IsandreLa plume d’Isandre


Nous sommes encore au début de nos préparatifs pour ce qui est de l’équipement, mais c’est certain que ces items ou des items similaires feront partis de notre liste. Nous voulons partir le plus léger possible et être versatile est un critère indispensable dans nos choix d’objets. D’autres éléments de nos valises auraient été de bons candidats pour cette liste, mais nous gardons la surprise pour une autre fois. Nous vous préparons un article prochainement pour vous présenter les objets versatiles et indispensables avec lesquelles nous partirons.

Entre-temps, comment avez-vous trouvé les recommandations de ces voyageurs d’expérience? Si vous avez d’autres idées pour compléter cette liste, n’hésitez pas à laisser un commentaire plus bas.

Je vous invite également à aller faire un tour sur les blogues de ces voyageurs afin de, qui sait, vous ouvrir à d’autres aventures.

(Visité 73 fois, 3 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire