Dans cette série d’articles, vous découvrirez les récits de familles ayant fait un voyage au long cours. Nous espérons que ces portraits aideront à démystifier ce type de voyage pour les familles qui voudraient se lancer dans l’aventure. Nous ajouterons d’autres récits fréquemment. C’est souvent par l’exemple qu’on peut faire une différence. Alors si vous recherchez une dose de motivation ou le petit coup de pied dans le derrière qui manquait pour faire le saut, continuez à lire!


La famille Une roue devant l’autre – Témoignage d’une famille

  • Les membres de la famille et l’âge:
    Mary (48 ans), Manu (48 ans) avec notre fille Lola (10 ans).
  • Elle ressemble à quoi votre famille?
    Nous aimons la nature, la montagne essentiellement et les activités sportives diverses, le plus des filles étant les travaux manuels. Notre style de vie est modeste en ayant une grande sensibilité pour l’environnement, les rencontres humaines et l’immersion dans les cultures, notamment africaines.
  • Le pays d’origine de la famille:
    Nous sommes un couple français vivant dans les Hautes-Alpes à Briançon.
  • La date de début et la date de fin du voyage:
    Notre voyage débuta le 13 octobre 2016 jusqu’au 17 juillet 2017.

1. La décision de partir

Qu’est-ce qui a été le déclencheur dans la décision de partir?

Le déclencheur de cette décision fût lors d’un festival du voyage -aventure et des découvertes, en 2010 (Le Grand Bivouac), où grâce à un court métrage, une famille de 5 personnes, nous a permis de prendre conscience qu’il était possible de vivre et de partager une expérience incroyable en vélo, sur un continent et une langue, que nous ne connaissions pas.

Comment est arrivé le consensus familial?

Le consensus fut rapide à trouver, car l’envie de liberté était la plus forte, associé à cela, notre bonne dose d’optimisme quotidien. La famille (une certaine partie) ne s’est pas projetée de suite dans le voyage, mais plus la date de départ approchait, plus la pression et les inquiétudes étaient marquées…surtout pour Lola.

Quelle a été la réaction de l’entourage?

Les amis et collègues nous voyaient comme des « veinards ». Mais comme je le dis souvent : « La chance, on se l’est créé ».

Quelle a été la réaction des enfants?

Lola ne réalisait pas vraiment ce qui allait se passer, même si j’ai voulu l’associer aux différents préparatifs, cependant, elle localisait très bien les différents pays traversés et leurs capitales respectives.

Qu’avez-vous fait de vos emplois?

Pour notre emploi, étant contractuel pour un an au centre hospitalier de Mayotte (Océan Indien), pendant un an, nous n’avons pas renouvelé notre contrat.

2. Les préparatifs

Combien de temps avant le départ avez-vous débuté les préparatifs?

Les préparatifs ont débuté un an avant notre départ.

Quel mode de transport avez-vous choisi pour vos grands déplacements?

Notre mode de transport était essentiellement le vélo de voyage et le bus de temps à autre, cela nous a permis de : « Prendre le temps, d’avoir le temps ». Un choix que nous ne regrettons pas, car il a favorisé des rencontres improbables et valorisé la découverte de la faune, de la flore et des paysages et ambiances spectaculaires, avec la lenteur du déplacement.

Nos trois vélos ont été embarqué par avion de France et l’on peut dire que ce sont les moments les plus stressants du voyage…

Quels vaccins avez-vous pris et pourquoi?

Nous avons été vacciné contre la fièvre jaune (recommandé et obligatoires dans certains pays traversés), hep A, hep B, à l’exclusion du vaccin antirabique qui nécessite de toute manière deux injections supplémentaires en cas de morsure.

Avez-vous fait le plein d’équipement ou vous êtes partis avec ce que vous aviez déjà?

Pour l’équipement, nous avons presque tout acheté à distance (vive les soldes) et l’avons découvert à notre retour de Mayotte. Un Noël au mois de septembre en quelque sorte ! C’était un bon choix car peu d’articles ont exigé un retour et ils ont été solides et performants !

Quel arrangement avez-vous pris pour l’école sur la route?

Pour l’école, nous avions téléchargé des cours en lignes du CNED sur académie en ligne et grâce à notre PC nous avons pu faire classe de manière non régulière, cependant en Avril, Lola avait fini le programme. L’essentiel était l’école de la vie ! Auparavant, nous en avions informé l’inspection académique qui nous avait donné son accord, ainsi que le maire de la commune et une assistante sociale nous avait rencontré, pour connaître les raisons de faire le choix de l’éducation en famille. Au jour d’aujourd’hui, Lola est en 6ième et a 17,45 sur 20 de moyenne générale sur les deux mois depuis la rentrée en septembre.

Quel type d’assurance vous avez utilisé, avec qui et pourquoi (santé, bagages, etc.)?

Nous avions pris l’assurance Chapka Voyage pour des questions de coûts et de couvertures minimales.

Aviez-vous un permis de conduire international?

Nous détenions deux permis internationaux, qui ne nous ont jamais servis.

3. L’itinéraire

Quel pays avez-vous visité et pourquoi?

Nous avons visité le Brésil, l’Argentine, le Chili, la Bolivie, le Pérou, l’Équateur, la Colombie.


4. Le budget

Comment avez-vous financé le voyage?

Nous avons financé notre voyage avec nos économies.

Combien aviez-vous prévu pour le voyage?

Nous avions prévu un budget de 9000€ pour les trois pendant les neuf mois.

Quel a été le budget réel et qu’est-ce qui explique les différences?

Le voyage nous a coûté 13000€, car la vie en Argentine est très chère et faute aussi à un problème médical qui nous a immobilisé pendant un mois dans une ville péruvienne.

Avez-vous minimisé vos frais de retrait à l’étranger et, si oui, comment?

Nous avions vu avec notre conseiller financier pour bénéficier d’une carte bancaire « Infinite » qui nous exonérait de frais bancaire français à chacun de nos retraits. Cher mais efficace !

Aviez-vous un abonnement ou des cartes pour l’hébergement ou les vols (fidélité, points, hostel, etc.)?

Aucun abonnement ou carte d’hébergement n’ont été utilisé.

Aviez-vous obtenus des commandites pour votre voyage, de l’équipement ou autres choses?

Aucune commandite, équipement n’ont été obtenu avant notre voyage.

5. Sur la route

Quels moyens de transport avez-vous utilisé principalement durant le voyage?

Les seuls moyens de transport utilisés furent nos vélos de voyage et le bus de temps en temps. Les vélos peuvent rentrer dans les soutes, moyennant un supplément.

Quels types d’hébergement avez-vous utilisé durant le voyage?

Nous avions apporté notre tente qui nous a permis de bivouaquer dans chacun de ces pays, pour un coût très modeste voire régulièrement bivouaquer dans la nature. En ville, nous avons pris des hôtels peu chers.

Comment a été la vie de famille sur la route (la routine, l’éducation des enfants, etc.)?

La vie de famille oscillait entre exaltation et lassitude, car il peut être très difficile de vivre les uns avec les autres 24h/24… Notre organisation était une peu routinière avec les montages et démontages de campement et chacun avait sa tâche, mais souvent nous étions heureux de fendre la bise et de partir à la découverte du monde.

Comment communiquiez-vous avec vos proches (l’internet, le cellulaire, la carte SIM internationale, etc.)?

Les seuls moyens de communication ont été par ordinateur avec « Skype » et par messages avec un portable muni d’une carte Sim locale et bien sûr notre blog.

6. À la maison

Qu’avez-vous fait de votre maison ou appartement et pourquoi?

Nous avions vendu notre appartement avant de partir, car la gestion locative nous paraissait trop complexe à distance et n’étions pas sûrs de revenir dans notre localité. Nous ne regrettons pas ce choix.

Comment avez-vous géré vos affaires à distance (maison ou appartement, courrier, impôts, etc.)?

Pour le courrier, nous avons géré par mail essentiellement mais avions une adresse dans la famille en cas de besoin.

Comment a été le retour à la maison et au travail?

Le retour a été très bien vécu par les filles, heureuses de retrouver leurs racines françaises. Pour moi il en a été tout autre car la liberté me manquait et les contraintes du système économique sont revenues très très rapidement… Quant au travail, étant tous les deux dans le domaine de la santé, nous n’avons pas eu de mal à retrouver un poste, mais les contraintes de planning sont aux antipodes de notre devise :  « Prendre le temps ,de prendre le temps ». Nous sommes de nouveau happés par le système.

7. Les bons coups et les moins bons

Quels ont été vos 5 indispensables dans votre valise durant le voyage?

Les indispensables furent, les vêtements techniques de qualité, la tente, carte bleue internationale (crédit), ordinateur, application GPS.

Quels sont les plus beaux souvenirs de votre voyage et pourquoi?

Les plus beaux souvenirs sont les endroits incontournables (Torres del Paine, Fitz Roy, Sud Lipez, vallée sacrée…) et les merveilleuses rencontres tout au long du chemin.

Quel a été le pire souvenir de votre voyage et pourquoi?

Le pire souvenir fût le jour ou mon épouse s’est fait une grosse entorse, compromettant le voyage pendant un temps.

8. Si c’était à refaire

Si vous pouviez revenir en arrière, que feriez-vous différemment?

Si c’était à refaire, je ne changerai rien. Réponse unanime de la famille !!! ouf !

En rétrospective, ce voyage a-t-il répondu à vos attentes?

Ce voyage a répondu à nos attentes et voire plus, il nous a enrichis de diverses cultures rencontrées. Suivre notre fil rouge (le thème de notre voyage) sur les médecines traditionnelles, nous a permis d’approfondir ce type de prise en charge et de constater les bienfaits de celles-ci.

Qu’est-ce que les membres de la famille ont retiré de ce voyage?

Toute la famille s’est enrichi d’expériences extraordinaires qui nous permettent de relativiser sur notre temps et aussi d’apprendre une langue étrangère : l’espagnol.

Seriez-vous prêts à repartir?

Nous repartirions demain s’il le fallait…

Un dernier conseil pour les familles qui veulent se lancer dans l’aventure?

Notre dernier conseil est qu’il est peut-être plus facile de voyager avec des enfants car ils sont de formidables passeports et ambassadeurs pour rentrer dans la confiance des personnes rencontrées.

Le texte est celui de la famille avec quelques ajustements de notre part.


L’histoire de cette famille vous a plu et vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à consulter leur blogue ou page Facebook.

Vous n’êtes pas encore rassasié? Allez voir notre section Ils l’ont fait pour d’autres témoignages de familles ayant fait un tour du monde.

Si vous trouvez nos articles pertinents, aimez notre page Facebook ou abonnez-vous à notre infolettre.

Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez une personne qui aimerait partager son témoignage, contactez-nous.

(Visité 160 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire