Ça y est! Nous avons été au Machu Picchu et maintenant, nous pouvons dire que nous sommes des experts! Bon, peut-être pas des grands experts, mais nous pouvons à tout le moins vous partager nos quelques conseils pour faciliter votre voyage en famille et éviter ainsi de découvrir à la dure comme nous. D’abord, il faut savoir que Machu Picchu était notre objectif principal en venant au Pérou et malgré la horde de touristes sur le site, ça été notre point fort du voyage. Il y a une émotion qui vient avec le fait de voir enfin ce mythique lieu. Aussi, comme nous partons durant un an, nous étions sur un budget et nous l’avons mérité notre Picchu. Alors sans plus tarder, voici les 8 choses à savoir avant de partir pour le Machu Picchu.

1. C’est loin si tu ne prends pas le train

Il n’existe pas dix mille façons de se rendre au Machu Picchu:

  1. La voie des biens nantis: le train.
  2. La voie des gens en forme: le trek.
  3. La voie des pauvres: à pied depuis Hidroelectrica.

Dans notre budget backpackers, le train était hors de question puisque tout l’argent de notre budget tant qu’à y être pour le Pérou était passé dans notre vol au-dessus des lignes de Nazca. Le trek était plus ou moins envisageable puisque nous n’étions pas certains que les enfants allaient être en mesure de suivre et nous n’aimions pas l’idée d’en transporter chacun un sur notre dos pendant des jours. Donc, il reste seulement une option, nous allions mériter notre Picchu et le faire à pied.

Machu Picchu - Le train
Le train qui passe à côté de nous

Il faut être mentalement prêt, car c’est long puisqu’il faut d’abord 7 heures pour se rendre de Cusco à Hidroelectrica le point de départ de la marche. En comparaison, le train prend environ 3 heures de voyagement de Cusco à Aguas Calientes. Si nous avions à recommencer, nous irions passer au moins une nuit à Ollantaytambo pour profiter de la ville et couper 1h30 sur le trajet vers Machu Picchu. Le transport en bus n’est pas trop pire, il faut absolument éviter les sièges au fond du bus. Le parcours est entrecoupé de plusieurs arrêts pipi et bouffe. Après avoir survécu au trajet en bus, il faut ensuite se taper 3 heures (entre 2h et 2h30 sans enfant et sans arrêt) de marche le long de la voie ferrée. À noter qu’il n’y a pas de chemin ou du moins pas tout le temps (c’est plutôt un tracé en terre battue avec parfois et même souvent des gros galets). Il faut prévoir des bons souliers de marche.

2. Mieux vaut manger à la fin à l’aller et au retour

Sur la route durant la marche à pied, vous croiserez plein de petits restos, des toilettes ou encore des dépanneurs à différents intervalles (début, mi-chemin et vers la fin). Ces commerces ont pas mal le monopole durant le trajet et vous payerez le prix. Par contre, si vous planifiez correctement, vous pourriez quand même en avoir pas mal pour votre argent. Par exemple, au retour vers Hidroelectrica, prévoyez de manger vers la fin de votre parcours. Les restaurants vers le début du parcours (ceux plus proches d’Aguas Calientes) offrent des repas comprenant un seul service tandis qu’à la fin du trajet vous aurez trois services pour le même prix (environ 10 soles). Mieux vaut prendre une petite cochonnerie à mi-parcours afin d’avoir assez d’énergie et prendre votre pause un peu plus loin. Lors de l’aller vers Aguas Calientes, mieux vaut attendre d’être dans la ville pour manger, vous aurez plus de choix et pourrez essayer un des bons restaurants disponibles. Ils seront plus chers, mais c’est vraiment un bon repas après une grosse marche. Selon certains voyageurs, lors du choix du restaurant, vous pouvez faire semblant de partir si le prix est trop élevé et parfois une autre carte (menu) moins chère se présentera à vous.

3. Quand on s’amuse, le temps passe plus vite

Pour le trajet vers Aguas Calientes, nous étions on ne peut plus sérieux (ou peut-être bien épuisés après 7 heures de bus) et le chemin a paru très long. Nous appréhendions un peu le retour. Mais heureusement, nous avions deux jours pour nous préparer mentalement. Notre première stratégie a été de prévoir des arrêts pour manger comme mentionné dans le précédent point. Sur 3 heures, nous ne pouvions pas avoir une infinité d’arrêts pour manger, il fallait trouver une autre stratégie. Pourquoi réinventer la roue quand on peut simplement faire comme quand nous étions jeunes au camp de vacances. Eh oui, quoi de mieux que des jeux pour passer le temps. D’abord, nous avons débuté avec le jeu durant lequel il faut trouver des mots commençants par la lettre X. La lettre P apporte plusieurs mots rigolos pour les enfants tels que pet, pipi, pén… Bref, nous avons bien rigolé. Il y a 26 lettres dans l’alphabet, de quoi faire durer le jeu plusieurs minutes. Ensuite, vous pouvez proposer un nouveau jeu comme le jeu du ni oui ni non ou des devinettes sous le même thème. Laissez aller votre imagination!

Pour le jeu ultime, vous pouvez également donner une récompense ou seulement le défi pour le premier qui verra le Machu Picchu durant le trajet. Effectivement, le saint Graal de votre parcours peut être aperçu depuis le chemin menant à Aguas Calientes.

Machu Picchu - Passe-temps
À défaut d’avoir une photo des jeux, voiçi l’autre distraction de Jacob sur la route

4. Brrrr! Il ne fait pas chaud en altitude

Grosse erreur de notre part. Nous sommes partis avec presque juste du linge chaud et beaucoup trop pour la température réelle sur le site. En fait, Machu Picchu est plus bas que Cusco et quand le soleil se pointe, il fait terriblement chaud. De plus, vous allez avoir chaud lors de votre marche vers Aguas Calientes et pour atteindre le Machu Picchu. Nous étions en plein hiver et nos pantalons courts nous ont beaucoup manqué. Nous vous conseillons de ne pas trop vous habiller chaudement. Juste un coupe-vent aurait été suffisant dans notre cas. Même les nuits étaient plus chaudes. Je ne pense pas que nous avons été chanceux puisque les températures étaient sous la normale lors de notre passage à Cusco. Donc, soyez avisé, il faut s’habiller comme pour une randonnée du dimanche en été quand la température est incertaine.

Machu Picchu - Il fait froid
Il fait froid à Machu Picchu???

5. Aille!!!! Ça pique!!!

Qui dit chaleur, dit … moustiques et ils sont voraces! Sur le chemin entre Hidroelectrica et Aguas Calientes ou encore durant la randonnée sur le Machu Picchu vous ne vous en rendrez pas compte, mais des petites mouches vont vous piquer à multiples reprises. Vous allez aussi croiser des grosses voire immenses mouches, mais il faut vraiment se méfier des petites. Elles sont silencieuses et leurs piqûres sont traîtres. Elles ne démangent pas sur le coup, mais 2-3 jours plus tard, vous allez vouloir vous gratter jusqu’au sang. Puisque nous pensions qu’il allait faire froid au Machu Picchu, nous étions partis sans chasse-moustique. Partez avec une petite bouteille et vous allez nous remercier!

6. Bien planifier sa visite

Si vous pensez faire l’achat du boleto turistico en plus de faire le Machu Picchu, nous vous conseillons de faire ce dernier avant l’achat du boleto ou après les dix jours alloués pour le boleto. Si vous prévoyez le Machu Picchu dans les dix jours du boleto, vous vous privez de 2-3 jours pour visiter d’autres sites inclus dans le forfait. Nous pensions avoir en masse de temps avec nos 14 jours à Cusco et dans la Vallée Sacrée, mais avec l’adaptation à l’altitude et le repos suite aux divers journées de voyagement, il ne restait plus grand temps pour faire toutes les visites que nous voulions faire. Nous avons fait Machu Picchu et Vinicunca durant nos 10 jours du boleto pour disperser les différentes randonnées sur nos 14 jours et finalement, nous avons manqué de temps pour faire quelques sites comme Pisac. Alors, il est primordial de bien planifier ses journées et ses excursions durant votre séjour. Le temps passe vite au pays des Incas.

7. Sortir des sentiers battus

Il ne faut pas hésiter à explorer un peu Aguas Calientes. La rue principale (je pense, celle avec le chemin de fer) offre beaucoup de restaurants parmi les meilleurs de la ville, mais vous y mettrez le prix. Pour des options plus économiques, vous pouvez monter un peu dans la ville. Il y a la rue du terrain de soccer (football) qui propose des petites épiceries et des restaurants-concessions où vous pouvez manger des brochettes et patates pour quelques soles. Plus dispendieux que les commerces de rue de Cusco, mais beaucoup moins chers que les autres restaurants plus touristiques d’Aguas Calientes. La viande est excellente et elle comblera votre faim. Pour les gros appétits, pensez à prendre double portion.

Machu Picchu - La petit rue avec les restos
La petite rue avec les restos plus abordables
Machu Picchu - Les enfants qui se régalent
Les enfants raffolent des brochettes sur la rue

8. Un bonus pour les illuminés

Vous êtes un fan des mystérieuses cités d’or et vous planifiez d’enregistrer une vidéo du Machu Picchu en jouant la musique de votre enfance en background avec votre téléphone cellulaire? Soyez assuré que les autres touristes vont vous regarder comme si vous étiez un extraterrestre. Mais, rien de comparable à la satisfaction que vous aurez de l’avoir fait.

Ce sont les leçons que nous avons retenues de notre voyage à Machu Picchu en espérant qu’elles seront utiles à d’autres voyageurs. Si vous avez d’autres conseils pour cette destination intemporelle, n’hésitez pas à laisser un commentaire plus bas.

(Visité 273 fois, 1 visites aujourd'hui)

6 Commentaires

  1. Pauline Caraux 6 septembre 2018 at 6:05

    Merci pour cet article. Je garde tout ça en mémoire et ça nous servira quand on y sera!

    1. David 6 septembre 2018 at 9:57

      Oui, nous aurions aimé avoir ce genre d’information.

  2. Mireille Picard 10 septembre 2018 at 5:20

    Vous êtes tout simplement ADMIRABLES ! Bonne suite ……. et Merci de nous partager votre merveilleuse Aventure !

    1. David 14 septembre 2018 at 12:30

      Merci Mireille!

  3. Christelle 12 septembre 2018 at 11:28

    Bjr on m à conseillé votre site car nous partons dans 1 semaine au Pérou pour 18jours. Au MP avez vous été contraint de suivre un parcours ? Et de prendre un guide ? On note tous vos tuyaux. Bon voyage. Christelle

    1. David 14 septembre 2018 at 12:36

      Bonjour Christelle, merci de nous suivre! Nous avons été avec le parcours le plus long. Vous aurez seulement des problèmes si vous prenez le plus court et que vous dépassez la moitié du site. Dans ce cas, les gardiens peuvent vous empêcher de retourner au début du parcours. Le guide n’est pas obligatoire. Nous avons été sans et aucun soucis. Pour un guide francophone, il faut généralement réserver avec une agence ou d’avance. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.