Après un long voyage de nuit de Cusco à Arequipa, où nous nous sommes payés du luxe dans un bus en première classe (pas tant un luxe que ça suite à notre nuit de l’enfer, nous sommes arrivés au petit matin dans la ville d’Arequipa. Malgré le confort un peu plus grand des sièges se penchant à 160°, il fut difficile pour Geneviève de bien dormir. Rappelez-vous que nous sommes dans les montagnes et que nous zigzaguons sans cesse. Geneviève se réveillait souvent en sursaut en pensant que l’autobus était en train de dévaler l’un des nombreux ravins. Par chance, en arrivant, il fut possible de voir au loin l’un des volcans situés tout près de la ville, le Misti.

Arequipa

Après un beau petit dodo pour Geneviève en matinée, il était temps de faire un peu de lavage à la main. C’est un incontournable en voyage autour du monde! Petite promenade dans la ville, nous en profitons pour nous trouver un hôtel plus agréable et ayant une cuisine avec réfrigérateur pour les produits sans gluten de Geneviève. Le Los Andes nous convient par la grandeur de sa cuisine, par sa très grande terrasse intérieure et par la propreté et la simplicité de la chambre. En plus, le wifi fonctionne bien, ce qui est important quand tu voyages et que tu dois tout planifier au fur et à mesure. Et nous sommes à deux pâtés de maison de la Plaza de Armas. En parlant d’elle, nous avons trouvé que c’était l’une des plus belles que nous ayons vue au Pérou. C’est possiblement grâce à sa cathédrale qui est grandiose. Nous en avons d’ailleurs profité pour la visiter, visite en français SVP ! Juste la vue sur le toit de la cathédrale en vaut la peine. Durant cette promenade, nous en avons aussi profité pour voir où était situé les différents monuments importants de la ville et aussi, les garçons ont pu collationner et goûter à des gaufres « dites » belges. Bon, va falloir aller en Belgique pour comparer le goût et la texture, mais notre petit doigt nous dit que probablement celle de Belgique sont meilleures. En fait, David trouve celles faites maison par sa belle-sœur 100 fois plus bonnes!

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - La cathédrale
La cathédrale d’Arequipa, une des plus belles du Pérou

Nous avons terminé notre soirée dans une Pizzéria où l’on retrouvait de la pizza sans gluten. Geneviève était aux petits anges! 😇 Par contre, elle aurait aimé avoir le choix de sa garniture. Mais comme elle aime bien l’avocat, ce ne fût pas trop pénible pour elle…

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Pizzeria
La fameuse pizza version avec gluten

Los Andes, nous voici nous voilà

Pour la deuxième journée à Arequipa, il fallait tout d’abord changer d’hôtel malgré l’accueil très chaleureux de nos deux hôtesses. Geneviève a toujours pensé que l’une des deux faisait de l’œil à David. D’ailleurs, elles nous ont embrassés sur les joues pour nous remercier d’être venus à leur hôtel.

Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel Los Andes (qui est de loin le meilleur rapport qualité-prix de la ville), nous sommes repartis vers le marché pour goûter aux empenadas de pollo qui coûtaient très peu cher. Comme à l’habitude, Geneviève n’a pu y goûter, mais il lui restait un sandwich au Tofu qu’elle trainait depuis Cusco. Deux, trois bouchées et hop, direction le couvent Santa Catalina. Si vous allez à Arequipa un jour, vous devez aller faire un tour à ce couvent, en fait nous devrions dire à cette micro ville. L’entrée coûte chère, mais vous en avez pour votre argent. Il est possible de prendre un guide en français, anglais ou espagnol pour 10 soles supplémentaires, mais nous ne vous le conseillons pas. Sans guide, la visite nous a pris plus de deux heures trente. Avec un guide, vous faites le tour en une heure. Vous n’avez donc pas le temps de tout contempler. Par contre, attendez-vous à ce que ce soit un peu redondant. Les « cellules » (chambres) des religieuses ainsi que les cuisines se ressemblent beaucoup. Et il y en a plusieurs. Mais les couleurs, l’architecture ainsi que la végétation sont magnifiques tout au long du parcours.

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Couvent en rafale
Couvent Santa Catalina en rafale
Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Couvent en rafale2
Couvent Santa Catalina toujours en rafale
Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Couvent en rafale3
Couvent Santa Catalina pour une dernière fois

En après-midi, nous avions rendez-vous avec une famille de Français membre du groupe facebook Familles autour du monde 2018-2019 (groupe que nous avons créé expressément pour susciter des rencontres avec d’autres familles durant notre périple).
Nous devions donc nous rendre rapidement après la visite du couvent à notre prochaine destination : le mirador. Lorsque nous sommes arrivées, nous n’étions pas certains d’être au bon endroit puisqu’un mariage était en train d’être célébré. En fait, je devrais dire « des » mariages. Une église est située juste à côté du mirador et comme nous étions un samedi, les mariages défilaient l’un à la suite de l’autre avec tout juste le temps de changer les décorations à l’intérieur de l’église. Et les mariés choisissaient tous le mirador avec ses nombreux touristes pour faire les photos de mariage. Choix étrange….

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Mirador
La vue depuis le Mirdaor

Après avoir retrouvé Laure, Wilfrid et leurs quatre enfants 😮, nous avons un peu papoté, les enfants ont un peu joué au soccer et nous sommes partis tous ensemble essayer enfin le « coquetail » national (ceux qui connaissent Geneviève savent très bien qu’elle n’emploie plus le mot coktail depuis longtemps 😉), le Pisco Sour, coquetail à base de Pisco, l’alcool national du Pérou, de jus de citron, de sucre et de blanc d’oeuf. Ce fût très bon ! Ensuite, souper à l’alliance française avec tous nos nouveaux compagnons pour manger une crêpe. Elles n’égalisaient pas celles du restaurant la BO’M à Cusco, mais au moins Geneviève a pu aussi en manger. Et pourquoi pas un autre petit coquetail pour terminer la soirée ?!? 😜

Le lendemain, nous sommes restés dans la chambre durant toute la journée, mis à part pour aller acheter notre tour dans le Canyon de Colca. Nous avions besoin de beaucoup de repos. Ça ne paraît pas comme ça, mais un long voyage comme le nôtre, c’est fatiguant ! On ne passe pas nos journées sur la plage à se faire servir des margharitas! 🍹

Canyon de Colca

Le Canyon de Colca se situe dans la région du même nom, à quelques heures de route d’Arequipa. C’est l’un des Canyons les plus profond au monde. Il est possible d’y aller de plusieurs façons : en tour organisé avec très peu de marche, en tour avec des treks inclus ou encore par vos propres moyens. Comme nous étions fatigués et que nous avions besoin d’être organisés, nous avons choisi le premier. Nous l’avons beaucoup « magasiné » à Arequipa car il existe plusieurs formules. Et les prix varient beaucoup selon ce que vous voulez faire. Informez-vous pour savoir ce qui est inclus ou non dans le tour et posez beaucoup de questions.

Pour la première journée, nous avons donc pu observer les vicunas, les vigognes en français, dans leur habitat naturel. Ce sont des petits animaux dans la même famille que les alpagas. Par la suite, nous sommes allés voir un groupe de lamas domestiqués où tous les autres tours organisés s’étaient aussi donnés rendez-vous ! 🤪 Nous avions pitié des petites bêtes qui avaient des bouts de laine tricotés dans les oreilles. Plusieurs petits arrêts seront faits par la suite pour nous démontrer que dans cette région, les Péruviens pratiquent l’élevage d’alpagas et de lamas ainsi que l’agriculture en terrasse depuis très longtemps.

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Vigogne
Nos premiers vicunas
Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Lama
Un lama tricoté serré

Les paysages étaient magnifiques, tantôt des sommets enneigés, tantôt des végétaux en forme de brocoli. À 4910 m d’altitude, on nous amène au Mirador de los Andes où il est possible de voir tous les volcans de la région. Le volcan Sabancaya est toujours actif et il est possible de le voir en éruption. Par la suite, direction Chivay pour nous laisser déposer nos bagages à l’hôtel avant de nous amener à Yanque, là où il y a des bains thermaux chauffés naturellement par l’activité volcanique de la région. Pour bien terminer cette première journée, nous sommes tous allés manger de l’alpaga dans un restaurant où danse et musique folklorique était à l’honneur. Allez voir le vidéo de Geneviève sur notre page facebook. Ça vaut le détour! 😂

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Brocoli
Un genre de brocoli des montagnes
Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Volcan Sabancaya
Le volcan Sabancaya qui est actif

Le lendemain, nous nous sommes levés en même temps que le soleil pour nous rendre tranquillement vers le Mirodor Cruz del Condor où il est possible d’observer les oiseaux du même nom. Premier arrêt, la ville de Yanque pour y voir de jeunes danseurs en pleine action et aussi pour visiter l’église de la place. Ensuite, nous avons pu observer l’endroit où le canyon commence et où les terrasses agricoles y sont depuis plus de mille ans ! Et enfin, nous avons pu admirer les condors volant au-dessus du canyon. Notre tour proposait de nous déposer un peu avant le belvédère principal, de cette façon, nous avons pu marcher tout doucement sur le bord du Canyon, tout en observant les oiseaux majestueux voler au loin. La chanson des cités d’or nous revenait constamment en tête. «… À bord du grand condor, tu recherches les cités d’ooooorrrr! » 🎶. À vous maintenant de l’avoir! 😉

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Devant le canyon
La petite famille devant l’entrée du canyon de Colca
Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Un condor
L’un des nombreux condors sur le site

C’est de cette façon que notre tour s’est terminé. Il y a bien eu quelques petits arrêts par ci et par là, entre autres pour aller goûter à du cactus et où nous avons vu l’une des plus belles Péruviennes depuis le début de notre aventure au pays. Nous avions choisi un tour qui nous permettait de nous rendre directement à Puno pour la suite de notre aventure. Cela nous faisait un détour de moins. C’est un pensez-y bien quand vous sélectionnerez votre tour.

Arequipa, le canyon de Colca et tout le tralala - Une belle péruvienne
Une belle Péruvienne qui vendait du jus de cactus

Pour toutes les photos et vidéos, allez voir nos albums Jour 24 à 28 sur Facebook.

Pour faire comme nous !

1 PEN = 0,3966 CAD

Hébergement

Hostal Espinoza, 132 PEN / jours (52,74$ CAD) pour deux chambres avec salle de bain privée et petit-déjeuner. Un charmant accueil par les deux soeurs qui tiennent l’établissement. Par contre, le WiFi était mauvais et les chambres un peu froide. Nous recommandons quant même pour une ambiance plus locale.

Los Andes B&B, 140 PEN / jours (41,95$ CAD) pour une chambre immense avec salle de bain privée et le petit-déjeuner. De loin, le meilleur hôtel de notre séjour au Pérou. Les chambres sont immenses et chaudes. Le WiFi était excellent et le déjeuner buffet était complet. Sans hésitation, à Arequipa il faut choisir cet hôtel.

Nourriture

Las Gringas à Arequipa 75 PEN (29,96$ CAD) pour deux grosses pizzas dont une sans gluten. La pizza était bonne, originale et l’ambiance assez relax.

Kiosque à l’extérieur du marché San Camilo à Arequipa 11 PEN (4,39$ CAD) pour trois empenadas, un papa relllena, du jus, de l’eau pétillante et des clémentines. Notre repas le plus abordable depuis le début du voyage et en plus, c’était délicieux. En sortant du marché, le kiosque se trouve à l’ouest. Vous ne pouvez pas vous trompez, il y a toujours foule.

Crepisimo à Arequipa 121 PEN (48,34$ CAD) pour quatre repas crêpes avec boissons. Loin d’être à la hauteur de la Bohème à Cusco, les crêpes étaient quand même bonne. Il existe un autre restaurant de crêpes un peu plus loin sur la même rue et il est beaucoup mieux pour votre palet et votre budget.

Capriccio à Arequipa 80 PEN (31,96$ CAD) pour un risotto de quinoa, deux spaghettis bolonaises et un hamburger. C’était plutôt ordinaire pour le prix. Nous ne recommandons pas forcément. Par contre, les desserts semblaient vraiment bons.

Burger Chulls69 à Arequipa 69 PEN (27,57$ CAD) pour quatre hamburgers avec frites et boissons. Un bon repas apprécié par toute la famille.

Étant sur un budget, nous avons beaucoup privilégié l’épicerie qui revient moins chère que le resto. Il y a l’épicerie El Super, Metro et Plaza Vea pour faire différent des marchés locaux.

Visites

Cathédrale d’Arequipa 10 PEN (4$ CAD) pour chaque adulte et 3 PEN (1,20$ CAD) pour chaque enfant. La visite peut se faire en français et elle est vraiment intéressante. En plus, vous avez une vue imbattable sur les volcans autour de la ville.

Couvent Santa Catalina à Arequipa 30 PEN (12$ CAD) par personne même les enfants. De loin l’une des visites les plus chères du Pérou. Il faut compter un bon deux heures pour la visite et préférablement sans guide puisqu’avec guide, la visite se fait en accélérée.

Canyon de Colca avec Colonial Tours 100 PEN (39,95$ CAD) par personne même les enfants pour deux jours et une nuit. À ce montant, il faut ajouter 50 PEN (19,82$ CAD) par adulte et 20 PEN (7,93$ CAD) par enfant pour la nourriture durant l’expédition. Il faut également ajouter 70 PEN (27,76$ CAD) par adulte et 40 PEN (15,86$ CAD) par enfant pour l’entrée dans le canyon (N’hésitez pas à forcer votre guide à négocier le prix des enfants. Il s’agit de deux jours en bus pour visiter le haut du canyon, aller voir les condors et découvrir la culture locale. Nous hésitions beaucoup à faire le vrai trek ou à nous rendre par nos propres moyens, mais nous avions un peu les blues de la planification. Au final, le tour a permis de sauver du temps, mais nous n’avons pas été dans le bas du canyon.

Bains thermaux à Yanque 15 PEN (5,94$ CAD) par adulte et 7,50 PEN (2,97$ CAD) par enfant. Loin d’être à la hauteur des bains scandinaves de chez nous, c’est quand même une expérience qui fait du bien après un mois dans le froid Péruvien.

Transports

Autobus Cusco vers Arequipa avec Oltursa, 102 PEN (40,75$ CAD) par personne pour la première classe. Après notre trajet de l’enfer vers Cusco (voir l’article), nous ne voulions pas prendre de chance et nous avons opté pour le confort de la première classe et surtout le premier niveau de l’autobus puisque ça bouge pas mal moins. Le trajet a été de nuit pour une durée d’environ 10 heures.

Magasinage

Lavages, 8 PEN (3,20$ CAD). Le prix est similaire d’une ville à l’autre soit environ 6 à 8 PEN du kilo.

(Visité 142 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.