Pour faire simple, Geneviève (la spéciale et maman de la famille) voulait faire de la plage pour nos vacances d’été. Notre choix s’est arrêté sur un petit « roadtrip » pour aller visiter la baie Georgienne. Ayant apprécié Sandbanks l’an passé, nous avons décidé de pousser plus loin la découverte de l’Ontario avec la péninsule de Bruce et les plages environnantes. Merci à Facebook pour la découverte! Notre décision a été prise un peu à la dernière minute (ça devient un peu une habitude avec nos vacances). En fait, l’hôtel n’a été réservé que deux semaines avant de partir et notre seule information sur la région était que l’eau est turquoise. Nous partions pour une belle aventure qui aurait été encore mieux si nous avions su deux ou trois petits trucs. Pour vous éviter des avoir su et des j’aurai donc dû, voici un résumé de notre aventure dans la péninsule de Bruce et de ses environs et ce que vous devriez savoir avant de partir.

L’hébergement

Nous avions pensé faire du camping pour initier les enfants un peu, mais la météo trop changeante de cette année a mis fin à ce plan. Passer une journée sous la pluie dans une tente avec deux garçons plein d’énergie, non merci!! Dommage, puisqu’il y a beaucoup de campings proches des points d’intérêts et même parfois directement sur le site. Si vous choisissez cette option, pensez à réserver d’avance. Vous pourriez arriver devant un camping bondé durant les grosses périodes de vacances de juillet et d’août.

Voulant éviter les aléas de la météo et n’ayant pas de plan de match pour la semaine, nous avons opté pour un hébergement stratégique. En utilisant notre ultime processus de recherche d’hébergement, nous avons trouvé un hôtel permettant un accès facile aux activités du coin et ayant un bon rapport qualité-prix. En plus, il y avait le petit déjeuner d’inclus avec, tenez-vous bien, une machine à gaufres! Juste avec ça, le voyage était un succès pour les enfants (1-0 pour les parents).

Pour les curieux, nous sommes allés au Travelodge Owen Sound. Il y a également un réfrigérateur et un four à micro-ondes dans la chambre pour ceux qui comme nous veulent économiser sur les repas. Nos repas étaient faits d’avance et il ne restait plus qu’à réchauffer le soir et faire des sandwichs pour le lendemain midi. Une bonne économie d’argent sur la bouffe nous permettant de mettre l’emphase sur les activités.

En choisissant Owen Sound comme base d’opérations, nous étions entre 25 minutes et 1 heure et quart de la plupart des activités du coin. Encore une fois, nous pouvions ainsi décider d’aller à la plage si le soleil était au rendez-vous et de remettre au lendemain les randonnées et ainsi de suite en planifiant en fonction de la température des différents endroits. Une stratégie qui a bien fonctionné puisque nous avons eu du soleil tous les jours malgré la pluie dans d’autres secteurs de la région.

Les plages

Rappelez-vous que l’objectif premier de la madame pour ce voyage était d’aller prendre du soleil à la plage. Nous avons été servis. La péninsule de Bruce et la baie Georgienne en général regorgent de plages. La plus connue est celle de Wasaga Beach. À partir d’Owen Sound, c’est environ 1 heure et quart. Sur la route, il y a plusieurs arrêts possibles dont The Blue Mountains qui est une montagne semblable au Mont-Tremblant avec plein d’activités à faire pour toute la famille. Nous avions eu beaucoup de commentaires positifs sur Wasaga beach et nous avons été un peu déçus. L’eau n’était pas très belle comparativement à d’autres plages de la région (Sandbanks ou Sauble par exemple). Un manque de chance de notre part ou un mauvais « timing »? En tout cas, il y avait un barrage d’algues sur le bord de la plage et l’eau n’était pas très propre. Il a fallu user de persuasion pour convaincre les enfants que c’était correct d’aller dans l’eau. Il fallait voir leur regard douteux et plein de dégoût lorsque nous avons dit qu’il faut juste sauter par-dessus le motton noir.

BON À SAVOIR AVANT DE PARTIR:

  • Il y a plus de 6 sections à la plage de Wasaga Beach. Si vous êtes malchanceux comme nous, vous pouvez essayer de voir si la plage est mieux dans une des autres sections (nous étions dans la section 1 et 2). Sur 14 kilomètres, vous avez de bonnes chances de trouver mieux. De plus, il est possible de stationner votre voiture à un coin de rue de la plage et d’économiser 50% sur le prix du stationnement.

La plage de Sauble Beach, si ce n’était du vent (il faisait frette en titi), a été la plus appréciée par tout le monde. L’eau était pas mal plus belle et il y avait des vagues contrairement à Wasaga. Le village est un peu plus petit, mais il a son charme. Encore une fois, stationnez-vous en face de la plage chez les commerçants du coin pour sauver 50%.

View this post on Instagram

Coucher de soleil sur Sauble Beach

A post shared by Et si on partait? (@et_si_on_partait_ca) on

Heureusement qu’il n’y a pas juste les plages dans la péninsule de Bruce puisque à notre avis, celles de Sandbanks étaient plus intéressantes pour un voyage de je m’étends sur le sable et je me fais griller. Vous y trouverez votre compte si vous explorez un peu plus la péninsule de Bruce pour ses autres attraits.

La péninsule de Bruce

Les plages c’est une chose, mais pour vraiment apprécier la péninsule de Bruce, il faut découvrir ses eaux d’un bleu turquoise. Il y a plusieurs endroits pour en profiter et nous avons arrêté notre choix sur la Grotto et l’île Flowerpot.

La Grotto

Notre premier arrêt a été la Grotto dans le parc national à l’extrémité de la péninsule. Nous savions déjà que les places de stationnement étaient limitées grâce au site de parcs Canada. En fait, il y a trois plages horaires disponibles par jour (matin, midi et soir) et c’est premier arrivé, premier servi à partir de 7h. Pour vous donner une idée, lors de notre visite en août, les permis d’accès du midi avaient été distribués avant 9h. Nous avons eu seulement 2 heures pour nous rendre et profiter de la Grotto. C’était un peu juste. Il y a une plage de galets juste avant la Grotto et l’eau est vraiment magique comme vous pouvez le voir sur la photo ci-bas ainsi que sur celle en couverture de l’article. Ça vaut le coût de rester un peu plus longtemps et d’en profiter sans contrainte de temps (voir plus bas pour savoir comment).

View this post on Instagram

Indian Cove , parc national de la péninsule de Bruce

A post shared by Et si on partait? (@et_si_on_partait_ca) on

View this post on Instagram

La Grotto, parc national de la péninsule de Bruce

A post shared by Et si on partait? (@et_si_on_partait_ca) on

BON À SAVOIR AVANT DE PARTIR:

  • Les plages de stationnement sont valides autant pour la Grotto que si vous voulez simplement faire les sentiers autour. Si vous voulez faire les sentiers en attendant ou après votre visite de la Grotto, ce n’est pas possible (C’était notre plan au départ).
  • Si vous campez sur le site de Parcs Canada, vous avez un accès illimité aux sentiers et à La Grotto. Vous pouvez ainsi avoir le site à vous seul de 11h à 12h ou de 16h à 17h. Ça facilite les photos sans attroupements de touristes.
  • Une autre alternative pour profiter un maximum du site est de prendre la route Emmett Lake (première route avant d’arriver) au lieu d’aller sur le site de Parcs Canada à Cyprus Lake. La randonnée pour se rendre est un peu plus longue (1h15 environ), mais vous pourrez profiter du site sans limite de temps.
  • Le chemin pour aller dans la Grotto est assez escarpé pour des enfants (bon Geneviève dit que je suis peureux, mais au moins les enfants sont revenus sains et saufs). Pensez à apporter des vestes de flottaison pour vous rendre par l’eau. La plage et la Grotto sont assez proche.
  • Quand on pense à plage de galets, il faut idéalement penser à apporter des souliers d’eau. Vos pieds vous en remercieront et en plus, c’est moins glissant.

L’île Flowerpot

Complètement au bout de la péninsule, vous avez le village de Tobermory duquel vous pouvez prendre un bateau pour l’île aux pots de fleurs (voir la photo plus bas). Deux compagnies desservent l’île Flowerpot et les billets ne sont pas donnés. Si vous ne réservez pas d’avance, vous risquez de payer cher pour seulement quelques heures sur l’île (oui, oui, expérience personnelle! 150$ pour 2h30 sur le bateau et sur l’île). À midi, lors de notre visite en août, il ne restait plus que la traversée de 15h25 avec un retour à 18h45. La visite vaut le prix, mais ça aurait été mieux avec quelques heures en plus. Sur l’île, vous avez accès à des sentiers de randonnée, une grotte, un phare, des plages de galets sous les pots de fleurs dans une eau turquoise (voir le site de Parcs Canada pour l’île Flowerpot pour plus d’infos).

View this post on Instagram

Flowerpot Island, péninsule de Bruce

A post shared by Et si on partait? (@et_si_on_partait_ca) on

View this post on Instagram

Flowerpot Island, péninsule de Bruce

A post shared by Et si on partait? (@et_si_on_partait_ca) on

BON À SAVOIR AVANT DE PARTIR:

  • Si vous prenez un hébergement dans les hôtels d’une des deux compagnies de bateau, vous pouvez obtenir un rabais jusqu’à 20% sur le prix de la traversée. Je n’ai pas fouillé assez pour voir si c’était vraiment avantageux, mais c’est un élément à considérer.
  • Il y a des terrains de camping sauvage vraiment bien situés sur l’île. Vous pouvez ainsi avoir accès sans restriction au site.
  • Vous pouvez réserver vos billets directement sur le web d’une des deux compagnies: Blue Heron ou Bruce Anchor Cruises. Faites la réservation la veille et vous aurez ainsi votre choix pour les différentes plages de la traversée pour l’aller et le retour.

Quoi d’autres?

En plus des plages et des randonnées, il y a plein d’autres choses à faire dans cette portion de la baie Georgienne. Il y a la tournée des chutes qui offre des petits détours agréables sur la route des plus grosses attractions. Personnellement, nous avons uniquement fait les chutes de Sauble qui se trouvent à 5 minutes de la plage du même nom. Toute la famille a bien aimé la visite et en plus, il est possible de s’y baigner. Rien d’exceptionnel ou qui vaille un détour (nous ne sommes quand même pas trop loin des chutes du Niagara quand même), mais ça vaut un arrêt si vous passez par là.

View this post on Instagram

Sauble Falls

A post shared by Et si on partait? (@et_si_on_partait_ca) on

Nous avons même découvert qu’il était possible de visiter des grottes grâce au blogue des Lespériuz. Il s’agit d’une autre famille de la cuvée 2018-2019 des familles autour du monde. L’information est venue, la veille de notre retour au Québec et donc, trop tard pour aller constater par nous-mêmes. Une prochaine fois peut-être.

Sur la route

La route est quand même longue pour se rendre à la baie Georgienne. De Montréal, il faut compter environ 8 heures. Si vous voyagez en famille et que vous voulez vous faciliter la vie, nous vous suggérons quelques arrêts.

Kingston est un premier arrêt intéressant à 3h30 de Montréal environ. Son boardwalk, ses musées dont un ancien pénitencier et plusieurs bons spots pour pique-niquer au bord de l’eau en font un arrêt qui vaut la peine.

À environ 3 heures avant d’arriver à la péninsule de Bruce, vous passez par Toronto. Si vous avez assez de temps, vous pouvez faire l’une des 5 grosses attractions de la ville: Tour CN, Casa Loma, ROM, Aquarium Ripley ou le zoo de Toronto. Ils valent tous le détour et pour notre part, nous avions choisi le ROM. Le Royal Ontario Museum est super intéressant avec ses expositions permanentes dont entre autres celle avec les squelettes de dinosaures. C’est une version réduite du musée américain d’histoire naturelle de New York et nous nous étions toujours promis d’aller y faire un tour avec les enfants. Maintenant que c’est fait, plus besoin d’aller à New York avec les enfants!!! Mais, non, il y a d’autres choses intéressantes à faire à New York et nous y ferons sûrement un voyage familial.

BON À SAVOIR AVANT DE PARTIR:

  • Si vous pensez passer une journée complète ou plus à Toronto, vous pouvez vous procurer la City Pass pour économiser sur le prix du top 5 de Toronto.

En entrecoupant la route d’arrêts intéressants pour les enfants, le trajet passera plus vite et vous profiterez encore plus de vos vacances en découvrant d’autres endroits.

Maintenant que vous savez ce que vous devez savoir avant de partir, vous êtes prêts pour votre propre aventure dans la baie Georgienne (Içi, Geneviève n’aime vraiment pas la tournure de la phrase. Elle tenait à se distancer de celle-çi! 😋). Les plages turquoise et les nombreux choix d’activités font de cette destination une bonne option pour vos prochaines vacances. Si vous avez d’autres conseils pour la péninsule de Bruce et les environs ou si vous avez un bon souvenir, laissez un commentaire plus bas. Encore une fois, si vous trouvez nos informations pertinentes, aimez notre page Facebook ou abonnez-vous à notre infolettre. Pour voir plus de photo de nos aventures, allez voir notre Instagram.

(Visité 1 276 fois, 1 visites aujourd'hui)

2 Commentaires

  1. Marjorie 28 février 2018 at 1:20

    Nous sommes entrain de préparer nos prochaines vacances en famille en Ontario (Sandbanks, Niagara Fall’s et Peninsule de Bruce) et je suis tombé sur ce billet juste TROP bien fait!!! Merci beaucoup vos conseils et votre expérience nous serons très certainement utile!! Merci d’avoir pris le temps de partager tout ça avec le monde entier!! 😉 Et bon tour du monde en famille!!

    1. David 1 mars 2018 at 2:46

      Salut Marjorie! C’est un plaisir de savoir que notre aventure va pouvoir te servir. N’hésites pas si tu veux d’autres conseils. Bon voyage en Ontario, vous allez aimer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.