Déjà plus d’un mois que nous avons quitté le Pérou et l’heure est maintenant au bilan. Pour notre premier pays de notre tour du monde, les attentes étaient grandes puisque notre enfance avait été bercée par Les Mystérieuses Cités d’or et ses promesses de découvertes et d’aventures. Nous avons été servis à souhait autant pour les adultes que pour les enfants. Que l’on pense au dunesbuggy à Huacachina, à la sieste de Jacob durant le vol au-dessus des lignes de Nazca, l’émotion de voir enfin le Machu Picchu, le sentiment d’accomplissement à Vinicunca ou encore les bonnes bouffes avec les nombreux amis qui ont croisé notre route, le Pérou a su nous combler à plusieurs niveaux. Notre bilan se veut un récapitulatif de notre périple, mais aussi un petit condensé des conseils et des observations bons à savoir récolter durant notre parcours.

Pour consulter les articles du Pérou, c’est par ici!!

Pour les mordus de chiffres

Nombre de jours au Pérou: 32
Distance parcourue en avion: 6 410,67 KM de Montréal à Lima
Distance parcourue à pied: 317,29 KM
Nombre d’autobus: 11
Nombre de nuits dans les bus: 2
Nombre d’hôtels: 10

L’itinéraire

Le budget

Notre budget initialement prévu était de 160,53$ CAD par jour pour la famille (soit 40,14$ CAD par jour et par personne). Sans trop se priver, nous avons finalement terminé notre mois avec un budget de 177,57$ CAD par jour pour la famille. Pour une différence de 545,28$ CAD qui provient principalement de notre vol au-dessus des lignes de Nazca et des chevaux des enfants lors de l’ascension de Vinicunca. Deux dépenses qui n’étaient pas prévues. Cette dernière dépense pour Vinicunca devrait être remboursée par le budget discrétionnaire des enfants (ils ont quelques centaines de dollars chaque suite aux cadeaux de la dernière année). En excluant ces deux montants, nous sommes pile poils sur le budget à quelques sous près.

Voici une ventilation du budget par catégorie:




Pour vos retraits en argent, nous recommandons aux Canadiens la Banco de la Nation puisqu’il n’y a aucun frais de retrait. Les autres banques peuvent charger jusqu’à 20 PEN (8$ CAD) par retrait.

Hébergement

La plupart de nos hébergements ont été réservés à l’avance sur Booking.com. Il y avait le plus de choix et les prix étaient bons. Nous étions dans la grosse période touristique (juillet-août) et les places disponibles partaient assez rapidement. Les fois où nous avons essayé en allant directement sur place, le prix était sensiblement le même que sur Booking.

Les hébergements avaient tous le petit déjeuner, de l’eau chaude (sauf à Cuzco avec notre trou dans la douche) et du WiFi. Avec nos deux garçons, la bande passante pour internet dans les hôtels était assez sollicitée et nous avons eu des problèmes seulement à quelques endroits. Nous nous basions beaucoup sur les commentaires des utilisateurs pour choisir nos hôtels parmi les moins chers. Sauf à Ica en raison de la Fiesta de la Patria, nous avons toujours trouvé à 50$ CAD ou moins.

Nourriture

Les portions sont énormes au Pérou. Vous pouvez facilement manger à deux dans une assiette ou faire comme nous et apporter les restants afin d’avoir un lunch le lendemain. La nourriture est bonne et assez variée dans la plupart des villes. Dans les villes où la gastronomie est moins développée, vous pouvez toujours trouver du bon poulet rôti à presque tous les coins de rue. Il y a une rôtisserie par personne au Pérou et nous exagérons à peine.

Nos coups de coeur pour se remplir le bedon vont à Nazca, Cuzco et Puno. Profitez de chaque occasion pour manger sur la rue ou dans les endroits locaux, ils sont parmi nos meilleurs repas de notre périple (votre ventre devrait le supporter).

Visites

Les visites sont nombreuses et abordables au Pérou. Il y a seulement deux endroits où votre budget en prendra un coup: pour le vol au-dessus des lignes de Nazca et pour le Machu Picchu. Pour tout le reste, c’est vraiment plus qu’abordable et il y a toujours des alternatives pour trouver une option moins dispendieuse.

Pour les enfants, les prix sont presque toujours réduits (de 50% ou plus) et si vos enfants sont en bas d’une dizaine d’années, c’est souvent gratuit (par exemple le boleto). Les Péruviens ne sont pas trop regardants durant les contrôles, alors n’hésitez pas à réduire l’âge de vos enfants lorsque requis.

Si vous avez le temps, mieux vaut aller dans les petites villes au fur et à mesure et faire les attraits par vous-même au lieu de prendre les tours organisés. Vous aurez le temps d’en profiter vraiment puisque les tours font un survol rapide et vous sauverez la plupart du temps de l’argent. 

Transport

Tous les sites que nous avions lus ne juraient que par Cruz del Sur pour les trajets en autobus. Nous croyons que cette réputation est surfaite. Oui, le service est plus classe que les autres compagnies, mais le prix de votre billet est en conséquence. Nos plus gros trajets ont été faits avec la compagnie Oltursa qui propose un service un peu moins haut niveau, mais dont les prix sont vraiment intéressants. Pour le trajet Cuzco – Arequipa, nous étions en première classe pour un prix plus bas que la classe régulière de Cruz del Sur. Nous recommandons fortement Oltursa pour votre voyage au Pérou.

Sauf pour notre premier trajet, tous nos achats de billets ont été faits en allant directement au terminal d’autobus de la ville. Il y a parfois une réduction (genre 5%) pour l’achat en ligne, mais la plupart des sites que nous avons essayés ne fonctionnaient pas ou encore, la transaction n’aboutissait jamais. De plus, certaines compagnies exigent un billet papier et avec des billets électroniques, bonne chance pour trouver une imprimante (regardez du côté des cafés internet pour les imprimantes).

Si vous voulez quand même tenter votre chance en ligne, allez directement sur le site de la compagnie d’autobus ou utilisez des sites comme RedBus ou Busbud. Les deux proposent des compagnies différentes.

Pour les déplacements dans les villes, le taxi est roi et parfois Uber dans les grandes villes comme Lima et Cuzco. Un trajet de quelques kilomètres revient généralement entre 5 et 10 PEN.

Quelques observations utiles

  • Soyez prudent en ouvrant votre eau gazéifiée puisque l’eau risque de jaillir en raison de l’altitude.
  •  

  • Votre nez et vos lèvres seront continuellement irritées et gercées. En raison de l’altitude, le soleil est beaucoup proche de vous et l’oxygène est en moins grosse quantité.
  • Peu importe ce que vous faites, vous serez sale et poussiéreux.
  •  

  • Le commerce de proximité est un concept que les Péruviens maîtrisent parfaitement. Vous trouverez dans le mètre carré: un bureau d’excursion, un dépanneur, un bureau de change et un magasin de souvenirs.
  • Le papier, le siège et le savon pour les mains sont souvent en option dans les toilettes publiques.
  •  

  • Si vous cherchez une pharmacie, c’est comme pour les rôtisseries, il suffit de lever les yeux. Pour un barbier, c’est un peu plus compliqué, il faut trouver la rue des barbiers de votre quartier.
  • Vous serez surpris par la gentillesse des gens. Chaque fois que nous prenions les transports publiques, il y avait au moins une personne qui se levait pour donner sa place aux enfants. Un peuple vraiment sympathique.

Au final, le Pérou, est-ce que nous avons aimé ou pas? Eh bien, nous avons adoré notre voyage. Mais il faut avouer que nous n’étions pas mécontents de changer de pays après 30 jours. Ruines par-dessus ruines, il vient un moment où l’émerveillement n’est plus au rendez-vous. C’est bien de changer de perspective après un certain temps.

(Visité 253 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.