Après notre excursion à Torotoro loin des conforts de la vie moderne, une petite pause s’imposait avant d’entreprendre notre prochaine aventure en Bolivie. Sur le chemin vers Tupiza, qui sera le point de départ de notre expédition dans le Salar et le Sud Lipez, nous décidons donc d’arrêter quelques jours à Sucre pour profiter de la capitale du pays. C’est ainsi que nos prochains jours en Bolivie seront un mélange Sucre, Salar et Sud Lipez.

Sucre – La ville blanche

Ayant besoin de quelques jours à ne rien faire pour nous reposer, nous décidons à l’unanimité de faire de Sucre un arrêt sans excursion, sans obligation et sans stress. Nous allons faire des jolies promenades, profiter de la gastronomie de la ville, faire un peu d’école et faire de la farniante quand ça nous tente. Nos premières vacances dans notre tour du monde. Oui, même en voyage, c’est important d’avoir des petites vacances du quotidien! D’ailleurs, ces petites pauses deviendront vite un thème récurrent.

En premiers lieux, il faut se trouver un autre hôtel. Le premier était bien, mais nous sommes un peu échaudés que le propriétaire nous charge plus cher pour la chambre que sur internet alors que nous transigeons directement avec lui. C’est une bonne excuse également pour découvrir la ville et trouver un hôtel dans un coin qui nous plaît. En marchant, nous en profitons également pour essayer la bouffe des kiosques et boutiques que nous croisons. Par pur hasard, notre déambulage dans les rues nous amène à revoir nos amis Bretons que nous croisons depuis la fin de notre périple au Pérou (Coucou les Bretons!). Yves, le papa, est seul au resto pendant que le reste de la famille suit des cours d’espagnol. Nous en profitons pour déjeuner et prendre des nouvelles par la même occasion.

Nous poursuivons notre recherche d’un hôtel après avoir pris rendez-vous avec les Bretons pour un souper entre amis avant que tout ce beau monde quitte la ville. Nous finissons par trouver un joli hôtel qui convient à toute la famille et en plus, c’est tenu par des Français. Une autre occasion de socialiser!

Le reste de la semaine, nous tiendrons notre engagement à ne rien faire et à profiter de la bouffe tout en découvrant la ville. Nos seules visites officielles furent celles de la carrière disposant d’un mur gigantesque rempli d’empreintes de dinosaures (un petit remake de Torotoro, mais en version plus touristique et un peu moins palpitante), le musée du trésor qui est l’un des plus intéressant à ce jour et le musée de la liberté qui fut un peu moins palpitant. Ah oui nous sommes également allés voir le château rose de la ville. Oui, à une époque, il y avait de la royauté à Sucre. Le château est plutôt ordinaire et assez vide à l’intérieur. Par contre, il y a une tourelle et des jardins qui ont fait le bonheur des enfants. Nous terminons comme prévu par un souper entre amis qui semble-t-il ne sera pas le dernier puisque les Bretons s’en vont également vers Tupiza et débuteront l’expédition dans le Salar et le Sud Lipez en même temps que nous.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Dance floor
Impressionnant le plancher de danse des dinosaures
Sucre, Salar et Sud Lipez - Musée
La casa de la Libertad à Sucre
Sucre, Salar et Sud Lipez - La ville blanche
Sucre est magnifique tout de blanc vêtu
Sucre, Salar et Sud Lipez - Castillo de la Recoleta
La Recoleta – On dirait le château de Raiponce
Sucre, Salar et Sud Lipez - Museo del Tesoro
Un vrai trésor ce musée!!!

Comme tous nos arrêts de farniante, celui-ci passe très vite et nous devons déjà reprendre un bus de nuit afin de rejoindre Tupiza.

À Tupiza, pas trop le temps de visiter puisque l’objectif premier est de trouver la bonne agence pour notre périple de 5 jours dans le Salar et le Sud Lipez. Nous hésitons beaucoup dans notre choix entre une agence où nous serions seuls pour faire le séjour ou celle que nos amis Bretons ont choisie. David à un pressentiment que plus on sera de fous, plus l’expédition sera mémorable et comme toujours (c’est ce qu’il aime bien croire), il avait raison. C’est donc décidé, nous embarquons dans le groupe avec deux autres voitures dont une pour nos amis Bretons et l’autre pour un autre groupe de francophones qui deviendront également bien vite nos amis. On est comme ça nous!

Sucre, Salar et Sud Lipez - Tupiza
Quand le bus arrive trop tôt et que tu ne veux pas payer pour un check-in matinal

Direction Salar d’Uyuni et Sud Lipez

L’agence étant trouvée et payée, on prend un petit repas rapide et c’est dodo pour tout le monde. Demain, nous partons à l’aventure!

Jour 1 – La journée amuse-gueule 🍢

C’est trop tôt le matin que nous avons quitté la ville de Tupiza avec notre chauffeur Edwin et notre cuisinière Lucy. Trop tôt pour Benjamin le grognon qui s’est habitué à se lever un peu plus tard dans les derniers jours. Et c’est là que maman lui a rappelé que si nous étions au Québec, il se lèverait tôt pour l’école. Nous faisons un peu de route dans le 4 X 4 avant de nous arrêter pour un petit déjeuner de pain et confiture. Notre cuisinière ne s’est pas encore adaptée à la maladie de notre coeliaque, mais par chance Geneviève avait emporté des trucs sans gluten avec elle. L’arrêt est agréable et en plus, nous partageons avec nos amis Bretons pour une des dernières fois avant de nous séparer pour aller chacun de notre côté. C’est donc un petit baume sur le coeur des enfants et des adultes d’avoir encore leurs amis pour quelques jours. Quel décor fantastique pour prendre notre premier repas de la journée ! Le rouge des formations rocheuses avec le vert tendre des différentes pousses nous offre un paysage époustouflant.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Premier décors
Ça démarre en grand notre visite du Sud Lipez

Dans cette région, le peu d’habitants qui se sont établis vont travailler dans les mines aux alentours ou sont des éleveurs de lamas. Ça nous rappelle un peu le paysage lors de notre séjour dans le canyon de Colca au Pérou. Nous croisons sur notre route de nombreux troupeaux de vicuñas ainsi que de lamas.

Nous nous arrêtons dans un petit village nommé Cerrillos. C’est là que nous allons diner et que nous comprenons pour la première fois que les repas seront des moments marquants de cette aventure. Le repas de notre cuisinière Lucy sont délicieux. Celui-ci était composé de lentilles, de pommes de terre et de boeuf avec du riz. Nous avons pu y ajouter des concombres 🥒, des tomates 🍅 et de l’oignon . Un vrai régal pour les papilles!

Ensuite, nous reprenons la route vers la Ciudad del Encanto pour observer des genres de monolithes qui ont été créés par l’érosion grâce à l’eau de pluie sur des milliers d’années. Ça ressemble beaucoup à la Valle de la Luna, mais en 100 fois plus beau car nous sommes en plein désert, loin de la civilisation. Les habitants de cet endroit ? Les condors, les pumas, les viscachas (genre de chinchillas avec une queue). Star Wars aurait dû être filmé ici !

Sucre, Salar et Sud Lipez - Cuidad del Encanto
La Cuidad del Encanto abrite une faune étrange
Sucre, Salar et Sud Lipez - Cuidad del Encanto 2
Vraiment impressionnante!!!

Avant d’atteindre le Sud Lipez, nous croisons d’autres paysages fantastiques et désertiques tout en écoutant de la musique bien de chez nous. DJ Genny (Geneviève c’est trop compliqué à expliquer à chaque fois à nos amis Boliviens) était responsable de la musique pour faire découvrir un peu de notre culture. Notre guide aime bien certains rythmes de la musique d’Alex Nevsky. Qui l’aurait cru!

À une altitude dépassant les 4600 mètres, nous circulons dans des ruines datant de l’ère coloniale qui ont été abandonnées depuis bien longtemps. Les habitants croyaient que le El Diablo 😈 se cachait derrière … ou sur la montagne … Notre espagnol s’en vient bien mais n’est pas tout à fait au point. Le village y était établi car la région regorge de minéraux et les colons y ont creusé une mine pour y ramasser la plata. Les ruines sont belles, mais les prochains jours nous confirmeront que l’oeuvre de mère nature surpasse celle de l’homme en terme de beauté.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Vue des volcans au loin
Une immensité incroyable

Avant d’arriver à notre petit village où nous allons passer la nuit, nous nous arrêtons pour prendre des photos d’un volcan🗻 en semi-éruption, le Uturuncu qui culmine à 6008 mètres d’altitude ainsi que d’une première lagune, la laguna Morijón. Pour le dodo, nous sommes à 4300m d’altitude au petit village de Quetena Grande. Nous mangeons une délicieuse soupe au riz, même Jacobinou qui n’aime pas le riz en a mangé! Nous avions également un plat de viande et des pommes de terre en purée. En fait, c’était plutôt du beurre aux pommes de terre en purée! 😉 Un autre vrai régal!!!

Quand tout le monde se met au lit, nous en profitons pour prendre une photo du ciel étoilé, car ici il est possible de voir la Voie Lactée.⭐️ Nous sommes en plein désert et le village est dans le noir complet. C’est assez impressionnant comme vous pouvez voir ⬇️.

Sucre, Salar et Sud Lipez - La voie lactée
Nous sommes si petit

Jour 2 – La journée Wow et re-wow

🤩🤩🤩
Le réveil dans la nuit est difficile. Encore une fois, Benny est malade 🤮. Le mal de l’altitude l’atteint énormément. Ça s’est poursuivi durant les premiers moments de la deuxième journée. On a tout essayé: la tisane de feuilles de coca, les antivomitifs, l’homéopathie… rien n’y fait. Il a donc manqué quelques lagunes et les flamants roses. La première lagune, la laguna Hedionda, contient du soufre. Comme nous étions au petit matin, elle était partiellement gelée. La deuxième lagune, la laguna de Kollpa, contient une sorte de détergent que les Boliviens utilisent pour tout nettoyer. Comme le nom est en quechua, impossible de savoir de quel type de matière il s’agit. Notre espagnol s’en vient bien, mais faut nous oublier pour le quechua! Il y avait plusieurs flamants roses, mais malheureusement, des touristes passés avant nous leur ont fait peur intentionnellement. Nous les détesterons secrètement pour les deux jours suivants!!!

Sucre, Salar et Sud Lipez - Notre première lagune
Ça démarre en grand notre visite du Sud Lipez
Sucre, Salar et Sud Lipez - Les flamants roses
Y’en a partout!!!

Autre petit arrêt au mirador Chalviri, ancien désert de sel. Il resterait que 10% du sel dans ce désert.

Ensuite, nous passons à côté des bains thermaux auxquels nous reviendrons plus tard pour nous diriger vers la laguna Verde, la laguna Blanca et le volcan Licancabur. Nous faisons un petit arrêt dans le désert de Salvador Dali, nommé ainsi par la beauté des montagnes et des rochers qui nous entourent, un peu comme sur les peintures de l’artiste. C’est le moment de notre première fraternisation officielle avec nos autres compagnons de route francophones (ceux du troisième 4X4) le temps d’une photo de groupe.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Désert de Salvador Dali
Belle gang de malades

Nous arrivons sur le prochain site un peu avant le dîner et la couleur de la laguna Verde n’est pas encore à son paroxysme. Le reflet du volcan dans la lagune donne des zones plus brunes. Malgré cela, le spectacle est grandiose, l’un des plus beaux sites de notre voyage jusqu’à présent. Nous prenons le dîner sur le bord de la lagune afin de permettre à sa couleur de devenir encore plus verte. Un autre repas délicieux de notre cuisinière et c’est le ventre plein que nous pouvons admirer toute la splendeur du spectacle que la nature nous offre. Wow, wow, wow et re-wow!!! Les prochains sites sont mieux d’être à la hauteur!

Sucre, Salar et Sud Lipez - Laguna verde
L’un des plus beaux décors que nous ayons eu la chance de voir, juste WOW!!!

Nous rebroussons chemin vers la laguna Chalviri, où les bains thermaux sont situés, nous avons de cesse de nous émerveiller. Et comme nous sommes très chanceux sur les sites les plus grandioses (comme la fois où nous avons pu voir un arc-en-ciel à Machu Picchu!), eh bien nous avons pu admirer 3 vicuñas ainsi que des flamants roses avec comme arrière-plan la lagune d’un bleu ciel et le rose des montagnes. Ouf! Cette journée va être difficile à oublier!

Sucre, Salar et Sud Lipez - Laguna Chalviri
Un vrai régal pour les yeux et le paysage aussi

Une trentaine de minutes plus tard, toujours un peu sonnés par tant de beauté en si peu de temps, nous arrivons aux geysers de Sol de Mañanas à 5 000 mètres d’altitude. On s’attendait à 2 ou 3 « pets » d’eau lancés en l’air pour finalement découvrir une palette de couleurs incroyable. Bon, ça sentait vraiment le pet, senteur d’oeufs pourris (odeur de soufre). L’activité volcanique couvre une superficie de 2 km (carrés) à cet endroit. chaque bassin était vraiment intrigant par son activité et sa couleur que nous aurions pu passer la journée à admirer les différentes flaques.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Geysers de Sol de Mananas
Une vraie toile vivante

La laguna Colorada a été notre dernier arrêt de la deuxième journée. Nous sommes vraiment choyés aujourd’hui puisqu’encore une fois, cette visite est impressionnante. Pas assez pour détrôner la laguna Verde, mais quand même tout un spectacle en soi. Nous avons été en mesure d’admirer encore plus de flamants roses et d’encore plus près. Les flamants et la lagune doivent leur couleur rose au phytoplancton qui vit dans cette étendue d’eau.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Laguna Colorada
La laguna Colorada

Encore une fois, nous avons droit à un super souper de la part de notre cuisinière: sopa de quinua et pique matcho. Mais surtout, un « coquetail azul» 🍹nous attendait ainsi qu’une bouteille de vin. Nous avons pu partager avec la troisième équipe de notre convoi de voiture, un groupe de jeunes adultes français qui sont avec nous depuis le début de ce séjour. Malheureusement, bien qu’étant avec la même compagnie, nos amis Bretons ne nous suivent pas.😕 Leur chauffeur est disons un peu trop indépendant.

Jour 3 – À nous les canyons

En se levant pour la 3e journée, nous étions tous très heureux d’avoir si bien dormi. Possiblement que l’alcool a bien aidé. Nous avons donc pris la route pour une autre journée bien remplie. Premier arrêt: un endroit où la lave volcanique pétrifiée a sculpté le paysage. Nous y avons vu la Copa del Mondo, un rocher ayant la forme du célèbre trophée de la coupe du monde de soccer ⚽️ , un chameau 🐫, un coeur ainsi que la Cité de l’Italien perdu 🤔 où il n’a pas été possible de le retrouver 😂. Nous avons ensuite été à une petite lagune tout juste à côté, la laguna Vinto, où il y avait des flamants roses et des canards 🦆.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Le chameau
Voyez-vous le chameau?

Nous avons croisé des émeus sur la route avant d’atteindre la laguna de Las Aves où nous avons pu voir des lamas, des chevaux, des viscachas et évidemment, de multiples oiseaux car « aves » veut dire oiseaux. La lagune est dans un joli canyon qui a fait le bonheur des enfants.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Laguna de Las Aves
Laguna de Las Aves
Sucre, Salar et Sud Lipez - Viscachas
Il n’était pas trop peureux celui-là

Ensuite direction canyon del Condor et le truc de l’Anaconda (la rivière, on pense…). La vue était magnifique depuis le promontoire qui s’avançait dans le canyon. Le canyon fait plus de 5 km et les falaises abruptes sont impressionnantes. David a même, encore une fois, eu un petit brin de nostalgie de son voyage au Grand Canyon, d’il y a plusieurs années. À plus petite échelle, mais époustouflant! Incroyable la quantité de merveilles dans un si petit territoire!

Sucre, Salar et Sud Lipez - Repas de Lucy
Rivière de l’Anaconda dans le canyon del Condor

À la sortie du canyon, nous prenons une petite pause des visites pour déguster un autre succulent repas de notre cuisinière. Pour ce dîner, nous avons droit à une salade de chou, carotte et thon, du riz et des galettes de patates fourrées avec de la viande et des légumes. Vraiment, juste pour les repas, nous sommes déjà comblés de notre excursion.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Rivière de l’Anaconda
Miam, les bons repas de Lucy!

C’est le bedon bien rond que nous parcourons l’heure et demie qui nous sépare du prochain village. C’est le spot à ce qu’il paraît pour déguster des bières artisanales de la région. Avec notre bière de quinoa en main (sauf pour Gen puisque nous ne trouvions pas la traduction pour certains ingrédients), nous rejoignons nos amis Bretons (deuxième rencontre seulement en 3 jours 😢) et d’autres touristes francophones pour un petit moment de partage entre voyageurs. Une petite demi-heure qui fait du bien puisque les moments de partage dans notre langue ne sont pas fréquents. La bière terminée, chacun retourne dans son véhicule en sachant que nous nous reverrons tous ce soir à l’hôtel de sel aux portes du Salar (même les Bretons pour une fois!!).

L’hôtel de sel … eh bien … est vraiment fait de sel! Les murs, les bases de lit, les tables, les bancs, les toilettes (ben non ! C’est une blague pour les toilettes!). L’une de nos jeunes compagnes de route y a même goûté… avant de savoir que le sel du Salar est composé à 65% de lithium ! 😱 Il y a d’ailleurs une usine directement sur le Salar qui extrait le lithium du sel. Le Salar est une vaste étendue de sel, parsemé ici et là de petites îles. Il y a très longtemps, une mer intérieure y était présente. Après des milliers d’années, l’eau s’est tranquillement évaporée pour laisser place au sel. Il y aurait entre 60m et 120m d’épaisseur de sel éparpillé sur plusieurs centaines de kilomètres carrés.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Hotel de sel
NON, c’est pas du sel de table, c’est du lithium.

Nous avons la chance d’aller voir le coucher du soleil sur le Salar tout en y faisant quelques photos comiques. Un 5 @ 7 aussi nous attend avec un petit verre de vino, des croustilles (les enfants étaient heureux!) et du fromage au lait de lama. Un super moment, où notre groupe était presque seul sur cette vaste étendue de sel. De retour à l’hôtel, un autre « coquetail » nous attend, ainsi que du vino rojo et le repas du soir. Cette fois-ci, il s’agit d’une soupe de frites (Oui ! Oui! Vous avez bien lu, de frites ! 😍) ainsi que d’une lasagne. Geneviève a mangé du poulet🍗! Ensuite, dodo tôt car le lever du soleil nous attend le lendemain sur le Salar.

Sucre, Salar et Sud Lipez - Vin et fromage
Vin et fromage de lama pour terminer cette journée

Levés à 5h00, nous nous rendons sur la Isla Incahuasi pour y célébrer un autre magnifique début de journée. Sur cette « île » (On vous rappelle que l’eau y a disparu il y a des milliers d’années) il y a de nombreux cactus 🌵 dont certains sont gigantesques. Ils auraient plus de mille ans car les cactus grandissent de 1 cm par année. Donc clic-clic pour les photos, la vidéo et go pour le desayuno ! Encore une fois, Geneviève est gâtée par notre Lucy! Un gâteau de quinua en forme de coeur l’attend. Le tout accompagné d’un letche con arroz encore chaud. Hummm! C’est qu’il fait très froid dans le Salar sans le soleil. On se croirait en Arctique (bien que nous n’ayons jamais été là, on peut aisément se l’imaginer).

Sucre, Salar et Sud Lipez - Isla Incahuasi
Lever du soleil sur l’île aux cactus

Poursuite de la journée sur le Salar en « essayant » de faire des photos comiques. Geneviève ne maitrisant pas encore complètement toutes les fonctions de son appareil-photo, les photos sont loin d’être une réussite, mais nous nous sommes tout de même bien amusés. Ensuite, nous sommes allés visiter le premier hôtel de sel, le seul directement sur le Salar, qui a été transformé en « musée » 🤔. Musée de quoi, nous ne savons pas! Nous sommes aussi allés voir le lieu où la course Paris-Dakar en Bolivie débute. Plusieurs drapeaux y sont, mais aucun drapeau canadien ou québécois (seul un drapeau de la bière Molson inscrit « I am Canadian » y était). Donc, avis aux futurs voyageurs voulant faire le Salar, apportez un drapeau !🇨🇦

Sucre, Salar et Sud Lipez - Photo concept
Le blanc ça donne la berlue

Nous terminons notre roadtrip par le cimetière des trains à Uyuni avant de dire au revoir à notre guide et notre cuisinière qui nous dépose à l’agence pour notre transfert vers le Chili. C’est terminé les bons repas de Lucy 😭 et la Bolivie. Ce pays aura été généreux envers nous et ses paysages resteront à jamais graver dans notre imaginaire comme les plus beaux que nous ayons eu la chance de voir. Un condensé de pur bonheur!

Sucre, Salar et Sud Lipez - Cimetières des trains
Il manque juste Thomas le train …

La marche est haute pour le Chili dans deux jours …

Pour toutes les photos et vidéos, allez voir nos albums sur Facebook ici, ici, ici, ici et ici.

Pour faire comme nous !

1 BOB = 0,19 CAD

Hébergement

Casa Solariega Hostal B&B à Sucre, 287 BOB / jours (54,37$ CAD) pour une chambre avec salle de bain privée et petit-déjeuner. L’hôtel est bien pour un passage rapide et elle est proche d’une rue assez bien garnie en bouffe de rue. Comme pour la plupart des hébergements en Bolivie, nous négocions sur place pour obtenir un meilleur prix.

La Dolce Vita à Sucre, 240 BOB / jours (45,46$ CAD) pour une chambre familiale avec salle de bain privée. Beau petit hostel tenu par des Français. Il y a une cuisine commune pour faire les repas et une belle cour intérieure pour relaxer. Nous y avons fait de belles rencontres.

Hostal Los Solares à Tupiza, 250 BOB / jours (47,36$ CAD) pour une chambre familiale avec salle de bain privée. L’hôtel est bien, mais un peu loin de la ville. Mieux vaut prendre un hôtel directement dans la ville proche des agences pour les expéditions. Vous serez ainsi plus proche des attraits de la ville.

Nourriture

Condor Cafe à Sucre, 84 BOB (15,91$ CAD) pour quatre petits déjeuners dont des crêpes pour les enfants. C’est une bonne place pour le petit déjeuner si l’hôtel ne l’offre pas ou si vous ne voulez pas le faire vous-même.

Bienmesabe, 50 BOB (9,47$ CAD) pour deux bons repas Vénézuéliens et sans gluten en plus. Un très bon choix même si vous mangez avec gluten. Nous y sommes retournés plusieurs fois durant notre séjour à Sucre.

Jus dans le marché à Sucre, 27 BOB (5,11$ CAD) pour quatre jus fraichement faits. Un vrai délice celui à l’ananas et en plus, il remplisse le verre à nouveau tant qu’il reste du jus dans le mélangeur.

Naturalmente Saludable à Sucre, 33,5 BOB (6,35$ CAD) pour des produits sans gluten dont du pain frais. Le magasin se situe proche de la place centrale en marchant vers le marché.

Pollo con papas fritas à Sucre, 55 BOB (10,42$ CAD) pour un poulet entier avec des frites et salades. La plupart des rôtisseries proposent des prix similaires. Avec un poulet entier, vous êtes bon pour deux ou trois repas.

La Posada à Sucre, 281 BOB (53,23$ CAD) pour quatre repas vraiment généreux avec du steak délicieux et un peu d’alcool. Une petite gâterie puisque nous retrouvions nos amis Bretons pour un petit souper. Le restaurant vaut vraiment la peine pour avoir un bon repas comme ça fait longtemps que vous n’avez pas eu.

Milan Center à Tupiza, 136 BOB (25,76$ CAD) pour quatre repas de soupe, pâtes, pizza et une cruche de jus. Nous avons eu mieux en Bolivie, mais disons que les options sont limitées à Tupiza. C’est correct pour le prix!

Épiceries et marchés, Étant sur un budget, nous avons été souvent dans les épiceries dont Solar Supermercados et les marchés de la ville. Vous y trouverez un bon choix, à des prix vraiment abordables et avec des options sans gluten.

Visites

Museo del tesoro, 50 BOB (9,47$ CAD) pour une famille de 4. Un vrai petit bijou et c’est le cas de le dire. Un musée permettant d’en savoir plus sur l’exploitation des minéraux et sur la vie des mineurs en Bolivie. La visite est possible en français et le guide est vraiment super. C’est le musée que les enfants ont le plus adoré du voyage! Vous pouvez même acheter une pierre typique de la Bolivie, la Bolivianita. Un beau souvenir de ce pays.

Casa de la libertad à Sucre, 15 BOB (2,84$ CAD) par adulte et gratuit pour les enfants. Musée relatant la marche vers la liberté de la Bolivie. Intéressant pour les adultes, mais un peu long pour les enfants. Pour le prix, ça vaut une petite visite.

Parque Cretacico à Sucre, 30 BOB par adulte, 5 BOB par enfant et 5 BOB pour l’appareil photo, soit un total de 75 BOB (14,21$ CAD) pour une famille de 4. Si vous n’avez pas la chance d’aller à Torotoro, c’est une bonne façon de voir des traces de dinosaures. Les traces sont plus difficiles à voir, mais la paroi de la carrière est assez impressionnante. Pour vous rendre, vous pouvez prendre un taxi à 15 BOB (2,84$ CAD). Il y a un frais additionnel de 2 BOB (0,39 $ CAD) par personne si vous accédez au mirador des dinosaures.

Castillo de la Glorieta à Sucre, 20 BOB par adulte et 5 BOB par enfant, soit un total de 50 BOB (9,47$ CAD) pour une famille de 4. Il s’agit d’un château rose de la royauté de Sucre à l’époque. Le château en soi est plutôt moche, mais il y a une tourelle qui fera le bonheur des enfants pendant que les adultes visites. Un arrêt sympathique en revenant du Parque Cretacico, mais vous ne perdez rien si vous le ratez. Pour s’y rendre, il suffit de prendre un collectivo depuis le parque pour 2 BOB (0,38$ CAD) par personne.

Expéditions dans le Salar et Sud Lipez à Tupiza, 1 200 BOB (227,32$ CAD) par personne. Nous avons pris 3 nuits et quatre jours avec Alexandro Tours. Nous regrettons nullement notre choix puisque nous étions avec d’autres personnes pour partager ce périple et aussi, parce que la bouffe était succulente. Les activités en extras dans l’excursion sont généralement gratuites pour les enfants d’une certaine grandeur (environ 4 pieds pour les nôtres). Il faut également prévoir les coûts suivants:

  • Utilisations des toilettes durant les arrêts – 1 à 2 BOB (0,19 à 0,38$ CAD) par personne.
  • Pueblo Fantasma – 15 BOB (2,84$ CAD) par adulte.
  • Cuidad de Encanta – 10 BOB (1,89$ CAD) par adulte.
  • Parque Sud Lipez – 150 BOB (29,42$ CAD) par adulte.
  • Bains thermaux – 6 BOB (1,14$ CAD) par adulte.
  • Isla Incahuasi – 30 BOB (5,18$ CAD) par adulte.
  • Pourboire – À votre discrétion. Il faut noter que le chauffeur et la cuisinière sont des auto-entrepreneurs et donc, les pourboires sont importants. La norme est entre 5 et 10% par personne.

Transports

Autobus Sucre vers Tupiza avec 6 de Octobre, 50 BOB (9,47$ CAD) par personne. Une compagnie comme les autres en Bolivie. Rien à redire. Il y a une taxe de 2,5 BOB (0,47$ CAD) par personne lorsqu’on prend un autobus à la gare de Sucre. Après l’achat des billets, il faut aller au comptoir prévu à cet effet. Il s’agit d’un bus de nuit et vous arriverez tôt le matin à Tupiza. Mieux vaut prévoir le coup!

(Visité 335 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.