Dans cette série d’articles, vous découvrirez les récits de familles ayant fait un voyage au long cours. Nous espérons que ces portraits aideront à démystifier ce type de voyage pour les familles qui voudraient se lancer dans l’aventure. Nous ajouterons d’autres récits fréquemment. C’est souvent par l’exemple qu’on peut faire une différence. Alors si vous recherchez une dose de motivation ou le petit coup de pied dans le derrière qui manquait pour faire le saut, continuez à lire!


Zegreatrip – Témoignage d’une famille

  • Les membres de la famille et l’âge:
    Zegreatrip - Témoignage d’une famille - En folieÀ notre départ le 1er janvier 2016 nous étions 5 : Arnaud (34 ans), Maxime et Gaspard (jumeaux de 5,5 ans), Joséphine (3,5 ans) et Clotilde (34 ans). Depuis notre retour, Colombe (4 mois) est venue compléter la famille.
  • Elle ressemble à quoi votre famille?
    Nous sommes une famille (nombreuse) qui aime le sport : randos, tennis, foot…, passer du temps avec nos familles et amis, voyager, et sortir de temps en temps de notre zone de confort.
  • Le pays d’origine de la famille:
    Nous sommes Français et habitons en région Parisienne.
  • La date de début et la date de fin du voyage:
    1er janvier 2016 au 14 juillet 2016.

1. La décision de partir

Qu’est-ce qui a été le déclencheur dans la décision de partir?

L’envie de sortir de cette vie à 1000 à l’heure pour passer du temps avec nos enfants et leur faire découvrir le monde. « We travel not to escape life, but for life not to escape us ».

Comment est arrivé le consensus familial?

C’était pour nous la bonne année car les plus grands étaient en grande section (facile pour moi de leur faire l’école), nous étions tous les deux depuis longtemps sur nos postes donc pouvions envisager une pause, et y pensions depuis longtemps.

Quelle a été la réaction de l’entourage?

Notre famille nous a tout de suite encouragée dans cette aventure, et aidé dans la préparation du voyage. Nos amis également, même s’il n’était pas rare d’entendre, « vous êtes courageux quand même avec 3 enfants si petits », « en camping-car en plus alors que vous n’en avez jamais fait… ».

Quelle a été la réaction des enfants?

Ils ont sauté de joie à l’idée de prendre l’avion, sauter l’école, tout en étant trop petits pour réaliser combien de temps on partait ni ce qu’ils allaient découvrir.

Qu’avez-vous fait de vos emplois?

Étant tous les deux salariés, nous avons pris un congé sabbatique dans nos entreprises, pour retrouver un emploi à notre retour. Nous voyions vraiment cette aventure comme une parenthèse de vie, pas le début d’une nouvelle vie.

2. Les préparatifs

Combien de temps avant le départ avez-vous débuté les préparatifs?

9 mois.

Quel mode de transport avez-vous choisi pour vos grands déplacements?

Nous avons choisi un mode de transport que nous ne connaissions pas : le camping-car et nous avons adoré ce mode de transport. Nous avions pour les enfants une maison roulante, ultra-pratique, et qui nous a évité de passer beaucoup de temps à faire/défaire les bagages, et à chercher des endroits pour dormir. Il s’appelait Nestor. Très peu connu en Asie, le camping-car attirait tous les locaux, ce qui a engendré beaucoup de rencontres, et de visites de Nestor !

Si applicable, quelle option avez-vous choisie pour vos billets d’avion et pourquoi?

Non applicable.

Quels vaccins avez-vous pris et pourquoi?

La rage, vu le jeune âge de nos enfants, et les vaccins classiques pour l’Asie. En revanche nous n’avons pas pris de traitement contre le paludisme, choix que nous ne regrettons pas car très peu d’endroits sont à risque, et les effets secondaires sont trop importants pour des gens qui voyagent longtemps. De tous les voyageurs que nous avons rencontrés en route, personne ne le prenait.

Avez-vous fait le plein d’équipement ou vous êtes partis avec ce que vous aviez déjà?

Nous sommes partis très légers, et ne le regrettons pas car on trouve tout là-bas dans les marchés, villes que l’on traverse. Dans notre cas il faisait presque tout le temps chaud donc on avait vraiment besoin de peu de choses. En revanche, nous avions fait le stock d’antimoustique, crème solaire et trousse à pharmacie.

Quel arrangement avez-vous pris pour l’école sur la route?

L’école n’étant pas obligatoire avant 6 ans, je n’avais pas d’obligation, mais j’ai rencontré les maîtresses avant de partir, qui m’ont donné tout le programme de grande section, des outils pour les aider à apprendre à écrire, et les acquis qu’ils devaient avoir à la fin de l’année. Ça m’a beaucoup aidé et j’ai adoré leur faire l’école (1 heure par jour…).

Quel type d’assurance vous avez utilisé, avec qui et pourquoi (santé, bagages, etc.)?

Chapka.

Aviez-vous un permis de conduire international?

Oui, même si on ne nous l’a jamais demandé.

3. L’itinéraire

Quel pays avez-vous visité et pourquoi?

Nous avons fait une boucle, en Asie du Sud Est. Les 5 premiers mois en camping-car (Malaisie, Thaïlande, Laos, Cambodge), puis les 2 derniers mois en sac à dos : Vietnam (impossible d’y aller avec un véhicule étranger), Sulawesi et Bali. Nous avons choisi l’Asie pour un premier « grand voyage » pour les raisons suivantes : un continent qui nous a toujours attiré, tant par la beauté des pays, la diversité des paysages sans parcourir des milliers de km, la gentillesse des gens, le fait que c’est très safe pour les enfants, et enfin le coût de la vie qui n’est vraiment pas cher.



4. Le budget

Comment avez-vous financé le voyage?

Nos économies + héritage.

Combien aviez-vous prévu pour le voyage?

80K €.

Quel a été le budget réel et qu’est-ce qui explique les différences?

60K €. Nous avions initialement prévu d’envoyer au bout de 5 mois le camping-car en Australie, mais le coût de son envoi nous a finalement fait renoncer.

Avez-vous minimisé vos frais de retrait à l’étranger et, si oui, comment?

Nous avions souscrit à une carte black (infinite) avant de partir pour ne pas payer de frais de retrait, et surtout nous faisions peu mais de gros retraits car nous avions un petit coffre-fort dans le camping-car.

Aviez-vous un abonnement ou des cartes pour l’hébergement ou les vols (fidélité, points, hostel, etc.)?

Non.

Aviez-vous obtenus des commandites pour votre voyage, de l’équipement ou autres choses?

Non.

5. Sur la route

Quels moyens de transport avez-vous utilisé principalement durant le voyage?

Nous avons voyagé en camping-car, vraiment idéal avec des enfants car c’est beaucoup moins fatiguant pour eux, ils peuvent dormir en roulant, jouer… et les trajets sont plus rapides qu’en bus. Pour avoir fait une partie en camping-car et une partie en sac à dos, nous avons préféré le camping-car qui nous donnait plus de liberté et d’indépendance.

Quels types d’hébergement avez-vous utilisé durant le voyage?

Notre camping-car, et sur les îles de petits hôtels sans prétention. Notre conseil, en Asie, pas besoin de réserver en avance, vous payerez beaucoup moins cher sur place car on peut toujours négocier.

Comment a été la vie de famille sur la route (la routine, l’éducation des enfants, etc.)?

Géniale… on a enfin pris notre temps, vécu sans stress et à 100% avec nos enfants pendant 7 mois. Les enfants se sont montrés très curieux, sont vite allé vers les autres enfants, malgré la barrière de la langue. Ils se sont mis à aimer manger épicé (même encore aujourd’hui à la maison), se sont tellement ouverts à la différence : différentes religions, façon de manger, de parler, différentes maisons, cultures… Et de notre côté nous avons fait de magnifiques rencontres et encore plus renforcé noter couple. Nous avons vite trouvé notre rythme, l’école était tous les matins, et pas une fois ils ne voulaient pas qu’on la fasse, car c’était ludique et ils avaient envie d’apprendre. Concernant l’éducation, on a continué à avoir les mêmes règles qu’à la maison.
Zegreatrip - Témoignage d’une famille - Sur la route

Comment communiquiez-vous avec vos proches (l’internet, le cellulaire, la carte SIM internationale, etc.)?

Énormément avec WhatsApp, et à travers notre blog.

6. À la maison

Qu’avez-vous fait de votre maison ou appartement et pourquoi?

Nous avons loué en meublé notre maison pendant toute notre absence à une famille qui faisait un agrandissement dans la sienne. Ça s’est très bien passé, et nous l’avons récupérée comme si nous ne l’avions jamais quittée.

Comment avez-vous géré vos affaires à distance (maison ou appartement, courrier, impôts, etc.)?

Nous avions fait suivre notre courrier chez nos parents et délégué la gestion de notre maison avec les locataires à notre voisin agent immobilier.

Aviez-vous pris d’autres arrangements pour certains services (téléphone, RAMQ, procuration, etc.)?

Non.

Comment a été le retour à la maison et au travail?

Nous sommes rentrés pendant l’été, donc avons eu un retour très smooth car encore en vacances et nous avons pu passer du temps avec nos familles et amis. J’avais gardé un peu de temps avant de reprendre également pour faire la rentrée des enfants, réaménager un peu la maison et gérer tout l’administratif. C’est bien de ne pas reprendre le travail directement au retour, car c’est quand même pas simple… Le retour au travail s’est bien passé pour mon mari, qui revenait sur le même poste, mais a été plus compliqué pour moi qui changeais de poste et avait beaucoup à apprendre, dans une période très chargée au bureau. Mon conseil là-dessus pour ceux qui reviennent dans la même entreprise est de ne pas tout changer d’un coup et de garder son poste pendant quelques mois avant de relever de nouveaux challenges. Il faut déjà se remettre dans le rythme !

7. Les bons coups et les moins bons

Quels ont été vos 5 indispensables dans votre valise durant le voyage?

De la crème solaire, 1 kindle, 1 Go Pro, 1 ordi portable, 1 appareil photo.

Quels sont les plus beaux souvenirs de votre voyage et pourquoi?

Il y en a tellement que c’est impossible de choisir, quelques-uns :

  • Notre passage à Koh Lipe en Thaïlande : l’île de nos rêves dans laquelle on s’est promis de revenir à 6
  • Les 2 jours de rando à Sapa au Vietnam avec Maï chez qui nous avons dormi, au milieu des rizières
  • Notre passage sur l’île de Malenge en Sulawesi, tellement magique et magnifique
  • Les semaines partagées avec les voyageurs rencontrés sur place : en camping-car, camion, famille, couple…

Quel a été le pire souvenir de votre voyage et pourquoi?

Au bout de 3 semaines, nous avons eu un accident en encastrant un toit en tôle dans le camping-car. Cet évènement nous a beaucoup marqué car c’était au début du voyage, on avait l’impression qu’on avait déjà abimé notre maison, qu’il ne tiendrait pas le coup, et qu’on n’arriverait pas à le conduire. Mais passé 2 jours de stress le temps de le réparer, il n’a par la suite plus eu 1 seul accroc !

Avez-vous des trucs qui ont facilité certains aspects du voyage (pour les vols, l’hébergement, l’éducation, etc.)?

Une fois sur place, contactez les autres familles qui font un itinéraire proche du vôtre, vous pourrez partager vos bons plans, vous retrouver, échanger des livres en Français… un super groupe Facebook pour cela : tourdumondiste.com

8. Si c’était à refaire

Si vous pouviez revenir en arrière, que feriez-vous différemment?

RIEN à part peut-être prolonger un peu le voyage pour qu’il dure une année entière.

En rétrospective, ce voyage a-t-il répondu à vos attentes?

Il a plus que dépassé nos attentes, il nous a encore plus conforté dans l’idée qu’il ne faut pas se laisser dépasser par le quotidien et vivre ses rêves. La vie passe très vite !

Qu’est-ce que les membres de la famille ont retiré de ce voyage?

Côté parents en vrac : nous connaissons encore mieux nos enfants, nous avons fait évoluer notre alimentation en privilégiant les circuits court, nous avons fait de très belles rencontres, autant avec des locaux que des voyageurs, et cette aventure nous a donné des envies d’encore !

Côté enfants : ils ont aimé nous avoir aussi longtemps et disponibles auprès d’eux, ils ont compris que tous les enfants n’ont pas toujours tout ce qu’ils ont, qu’il faut aider ceux qui ont moins. Et ils pensent maintenant que quand on part en vacances, c’est forcément pour plusieurs mois….

Seriez-vous prêts à repartir?

Nous sommes même certains que nous repartirons. D’ailleurs durant l’été 2018 nous partons faire une boucle dans l’ouest Américain en camping-car avec une famille d’amis, et nous rêvons de refaire un grand voyage, mais cette fois en Amérique du Sud. À 6, à 2 plus tard… l’avenir nous le dira.

Un dernier conseil pour les familles qui veulent se lancer dans l’aventure?

Ne vous posez pas trop de questions sinon vous ne le ferez jamais. Tout est possible, il suffit de le vouloir, et rien ne doit être un obstacle (ni l’âge des enfants, ni les finances, ni l’inconnu..) on trouve toujours une solution. Et aussi n’hésitez pas à rencontrer des familles qui ont voyagé, le temps d’un diner, nous en avions rencontré 2 et ils n’ont fait que nous conforter dans notre envie de faire ce voyage, tout en nous donnons plein de conseils très utiles. À notre tour nous avons rencontré déjà plusieurs familles qui avaient ce projet.

Le texte est celui de la famille avec quelques ajustements de notre part.


L’histoire de cette famille vous a plu et vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à consulter leur blogue.

Vous n’êtes pas encore rassasié? Allez voir notre section Ils l’ont fait pour d’autres témoignages de familles ayant fait un tour du monde.

Si vous trouvez nos articles pertinents, aimez notre page Facebook ou abonnez-vous à notre infolettre.

Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez une personne qui aimerait partager son témoignage, contactez-nous.

(Visité 195 fois, 1 visites aujourd'hui)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.